Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Sports

Contador menace de quitter Astana à cause d'Armstrong

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Le retour de Lance Armstrong au sein de l'équipe Astana continue de faire réagir l'actuel leader, Alberto Contador. L'Espagnol exige "le maximum de garanties" sur son rôle et menace de quitter Astana si Armstrong devient leader.

L'Espagnol Alberto Contador a assuré avoir des garanties de son équipe Astana qu'il serait le leader malgré le retour de l'Américain Lance Armstrong sous les mêmes couleurs, prévenant dans le journal Marca de vendredi que si l'équipe ne court pas pour lui, il partirait.

"L'équipe m'a donné des garanties que ce sera moi le leader, mais je veux le maximum de garanties possibles", a-t-il déclaré dans un entretien. "Je dois voir comment comment tout cela va se développer".

"Si je ne suis pas content, je partirai", a affirmé le champion espagnol, vainqueur du Tour de France en 2007, du Giro et de la Vuelta 2008, ajoutant peu après: "Si je n'ai pas la certitude que l'équipe court pour moi, je partirai".

Armstrong, qui avait pris sa retraite sportive en 2005, a décidé de revenir à la compétition l'année prochaine dans l'intention de s'imposer de nouveau dans le Tour de France, un objectif que partage Contador (absent du Tour 2008 parce que son équipe n'avait pas été invitée).

"Tout le monde sait que Lance a beaucoup de caractère, qu'il accapare tout", a affirmé le coureur espagnol, faisant part de ses "doutes" sur leur cohabitation.

"Changer d'équipe est une possibilité", a assuré Contador, après avoir dit qu'il avait reçu beaucoup d'offres.

Première publication : 26/09/2008

COMMENTAIRE(S)