Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Huppert et Depardieu dans "Valley of love"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

Deux mois ferme pour avoir évoqué la santé de Moubarak

Dernière modification : 28/09/2008

La cour d'appel égyptienne a condamné Ibrahim Eissa, le rédacteur en chef du journal indépendant "Al-Doustour", pour avoir fait état de rumeurs sur la santé du président Hosni Moubarak.

Le rédacteur en chef d'un journal indépendant, Ibrahim Eissa, a été condamné dimanche par une cour d'appel égyptienne à deux mois de prison ferme pour avoir fait état de rumeurs sur la santé du président Hosni Moubarak, a-t-on appris de source judiciaire.
   
En premier instance, en mars, M. Eissa, rédacteur en chef (BIEN rédacteur en chef) du quotidien indépendant Al-Doustour, avait écopé de six mois de prison ferme pour avoir propagé des "fausses informations (...) portant atteinte à l'intérêt général et à la stabilité du pays".
   
"La cour d'appel a ordonné son emprisonnement pour deux mois", a déclaré cette source sous couvert d'anonymat.
   
Ibrahim Eissa, qui n'était pas présent dimanche au moment du verdict, encourait jusqu'à trois ans de prison.

Première publication : 28/09/2008

COMMENTAIRE(S)