Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Le Benelux injecte 11,2 milliards d'euros dans Fortis

Dernière modification : 29/09/2008

L'Etat belge annonce la nationalisation de la banque en crise Fortis, basée en Belgique et aux Pays-Bas. Un peu plus tôt, la banque française BNP Paribas avait proposé une offre informelle de rachat.

Une offre informelle présentée dimanche après-midi par la banque française BNP Paribas n'a pas été retenue par les autorités belges qui semblent avoir préféré une nationalisation, a-t-on déclaré à Reuters de source proche des discussions.

Selon cette même source, BNP Paribas avait proposé un prix de 1,6 euro par action Fortis. La première banque française par capitalisation exigeait des garanties de la part des pouvoirs publics pour couvrir jusqu'à six milliards d'euros de possibles pertes à venir de la part de la banque belgo-néerlandaise.


"En début d'après-midi, ING a dit qu'elle n'était pas intéressée et un peu plus tard BNP Paribas a dit qu'elle était intéressée mais avec des conditions de garanties", a déclaré cette source. "En fin d'après-midi le gouvernement belge a décidé de préférer la nationalisation", a-t-elle ajouté.


"Entre nationaliser ou vendre à quelqu'un qui demande des garanties, l'Etat belge a dit qu'il préférait nationaliser", a-t-elle poursuivi.


Tout au long du week-end, les autorités belges, luxembourgeoises et néerlandaises ont multiplié les réunions pour venir au secours de la banque Fortis, confrontée à une grave crise de confiance des marchés.

Première publication : 28/09/2008

COMMENTAIRE(S)