Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

  • En direct : suivez le match PSG - FC Barcelone

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Le Benelux injecte 11,2 milliards d'euros dans Fortis

Dernière modification : 29/09/2008

L'Etat belge annonce la nationalisation de la banque en crise Fortis, basée en Belgique et aux Pays-Bas. Un peu plus tôt, la banque française BNP Paribas avait proposé une offre informelle de rachat.

Une offre informelle présentée dimanche après-midi par la banque française BNP Paribas n'a pas été retenue par les autorités belges qui semblent avoir préféré une nationalisation, a-t-on déclaré à Reuters de source proche des discussions.

Selon cette même source, BNP Paribas avait proposé un prix de 1,6 euro par action Fortis. La première banque française par capitalisation exigeait des garanties de la part des pouvoirs publics pour couvrir jusqu'à six milliards d'euros de possibles pertes à venir de la part de la banque belgo-néerlandaise.


"En début d'après-midi, ING a dit qu'elle n'était pas intéressée et un peu plus tard BNP Paribas a dit qu'elle était intéressée mais avec des conditions de garanties", a déclaré cette source. "En fin d'après-midi le gouvernement belge a décidé de préférer la nationalisation", a-t-elle ajouté.


"Entre nationaliser ou vendre à quelqu'un qui demande des garanties, l'Etat belge a dit qu'il préférait nationaliser", a-t-elle poursuivi.


Tout au long du week-end, les autorités belges, luxembourgeoises et néerlandaises ont multiplié les réunions pour venir au secours de la banque Fortis, confrontée à une grave crise de confiance des marchés.

Première publication : 28/09/2008

COMMENTAIRE(S)