Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

Le "camp des étoiles", base stratégique de l'Eufor

Dernière modification : 01/10/2008

Environ 1300 soldats de l'Eufor vivent au "camp des étoiles". Dans cette région isolée où le thermomètre atteint régulièrement les 45 degrés°C, il faut faire venir de l'eau, climatiser les installations et protéger les équipements.

Le "camp des étoiles", une base sortie de nulle part dans l'est du Tchad. Aujourd'hui, 1300 soldats vivent ici. Un tiers s'occupe de la logistique. Dans cette région isolée où le thermomètre atteint régulièrement les 45 degrés, il faut faire venir de l'eau, climatiser certaines installations, protéger les équipements du sable. Des tonnes de matériaux sont importé d'Europe; un voyage qui dure parfois plus d'un mois.

 

"Le vrai défi, il était là, partir de rien. Là où nous sommes actuellement, il y a six mois c'était un désert, plat comme la main. Et actuellement, comme vous pouvez voir, c'est une vraie petite ville. Et les jeunes générations le comprendront: je joue à 'Sim City'. Car comme à 'Sim City', nous sommes partis de rien et on a construit une ville", explique le colonel Kempf, en charge du bataillon logistique. Un jeu vidéo de gestion grandeur nature auxquels participent près de vingt Etats.

 

Certains ont même pensé à faire venir leurs spécialités, qui deviennent un véritable luxe en plein désert. C'est ainsi que les Espagnols ont un jambon qu'il partagent à l'occasion. Les Français, eux, ont leurs boulangers qui fabriquent 900 baguettes par jour. Et enfin, l'objet de toutes les curiosités: le sauna des Finlandais. Il atteint 80 degrés et, du coup, par contraste, l'air ambiant semble frais.

 

L'anglais est la langue de communication entre tous ces hommes, même si les Français constituent la moitié des troupes.

Première publication : 28/09/2008

COMMENTAIRE(S)