Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Le Milan AC s'adjuge le derby, la Lazio vire en tête

Dernière modification : 29/09/2008

Ronaldinho a choisi le derby milanais, disputé contre l'ennemi juré, l'Inter, pour marquer son premier but en championnat et offrir la victoire au Milan AC (1-0). La surprenante Lazio de Rome prend les commandes de la Serie A.

L'AC Milan a offert un beau cadeau d'anniversaire à son propriétaire et président du conseil Silvio Berlusconi (72 ans), en remportant 1-0 le derby face à l'Inter, triple champion en titre, dimanche, la Lazio s'emparant de la tête du Calcio après cette 5e journée.

L'AC Milan, après un démarrage poussif (2 défaites), recolle donc au peloton de tête (6e), à un point de sa victime du jour (4e) qui a aussi perdu la première place du Championnat, grâce à ce précieux but de Ronaldinho.

Après une longue ouverture en direction de Kaka, parti à la limite du hors jeu, l'ancien Ballon d'or européen a été servi à la perfection par son successeur d'un centre millimétré déposé sur sa tête. "Ronnie" n'a plus qu'à propulser le ballon dans le but de Julio Cesar, médusé et sans réaction.

"Je suis très heureux, j'espérais marquer un but. Celui-ci est pour les supporteurs qui m'ont aidé à me sentir chez moi, a réagi Ronaldinho. C'est un moment de grand bonheur et je sais que demain (lundi), c'est l'anniversaire du président Berlusconi. Je lui dédie mon but."

Première défaite de Mourinho

Le but de l'AC Milan survenait pourtant après une belle séquence de jeu de l'Inter qui, à plusieurs reprises, aurait mérité d'ouvrir la marque. Mais Abbiati et ses défenseurs faisaient échec à toute tentative des visiteurs. Le derby a été très animé et l'arbitre a dû sortir plusieurs cartons rouges (Burdisso, Materazzi, sur le banc) et jaunes (Gattuso, Jankulovski - Burdisso, Vieira, Quaresma, J. Zanetti, Stankovic) pour ramener un semblant de calme, surtout au sein d'une équipe de l'Inter qui a perdu son sang froid.

Jose Mourinho, qui a enregistré sa première défaite depuis son arrivée à l'Inter, a refusé de commenter les décisions arbitrales. "Je ne pense pas qu'une équipe méritait de gagner plus qu'une autre. Ils ont marqué un but. Bravo. Je n'ai pas peur (de parler de l'arbitre). Quand je ne suis pas d'accord, je le dis. Malheureusement, à 10, je ne peux pas faire davantage de changements."

Dans l'après-midi, les deux clubs de Rome vainqueurs ont été à l'honneur avec la Lazio qui est allé l'emporter au Torino (3-1) grâce à des buts signés Pandev (30) et Zarate (63, 84 sur pen.), meilleur buteur du Calcio. Les Turinois, vaillants et bien que réduit à neuf après les exclusions de Sereni, puis de Pratali, ont sauvé l'honneur par Amoruso.

Naples deuxième

"Je suis heureux d'être l'entraîneur des joueurs qui donnent le meilleur d'eux-mêmes, a réagi le coach romain Delio Rossi. Ca paraît facile mais Torino jouait vraiment bien, surtout en première période."

Pour sa part, l'AS Rome, sans son capitaine emblématique Totti, resté sur le banc, mais avec le retour de Mexès en défense centrale, a relevé la tête.

La Roma, 10e, s'est imposée 2-0 devant l'Atalanta Bergame grâce d'abord à Panucci (17), puis Vucinic (31) à la suite d'une belle action de Ménez qui a servi idéalement le Monténégrin.

Naples a montré qu'il savait voyager, même sans le soutien de ses fans interdits de déplacement, avec un but de Denis en fin de rencontre (1-0) à Bologne. Après cette 3e victoire et 2 nuls, les Napolitains pointent à une étonnante deuxième place, à un point de la Lazio, et avec une longueur d'avance sur Udinese, vainqueur de Sienne (2-1).

Catane, qui avait tenu tête à la Juventus il y a une semaine (1-1), a battu Chievo 1-0 pour s'emparer de la 5e place, juste derrière l'Inter.

Samedi, la Juventus, justement, a de nouveau gâché de nombreuses occasions à Gênes sur le terrain de la Sampdoria pour repartir avec un score de parité (0-0) et est désormais reléguée à la 7e place.

Première publication : 28/09/2008

COMMENTAIRE(S)