Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

Débat McCain - Obama : vos réactions

Dernière modification : 01/10/2008

Vous êtes nombreux à avoir réagi suite au débat entre les deux prétendants à la Maison-Blanche. Voici une sélection des réactions les plus marquantes que nous avons reçues. Merci à tous pour vos contributions.

 

"Personne n'est sorti vainqueur"

"Franchement je crois que personne n'est sorti vainqueur. Et cela est plutot décevant pour Obama car il avait des arguments en or avec cette crise financière. Mais je crois qu'il n'a pas su en tirer profit. De telles possibilités risquent de ne plus se présenter. Obama a été tout simplement piégé par son adversaire qui a joué sur son mental en prétendant vouloir ne pas participer au débat. Le prochain débat est largement attendu."

 

 

"Obama me fait penser à Ségolène"

"Louvoyant, imprévisible, plutôt léger, bref pas rassurant du tout."

 

"Aucun n'a pris le dessus".

"Aucun n'a pris le dessus,il y a des limites sur lesquelless ils s'accordent et qui empêchent de critiquer librement. La crise n'est pas la faute de Bush mais de tout un système capitaliste à revoir. C'est pourquoi ils n'arrivent pas à préciser leurs positions, voilà un point qui empêche la critique : LE CAPITALISME SAUVAGE. Plus social, Obama doit proposer quelque chose de spécial. McCain se pénalise en liant sa politique à celle de Bush considerée comme la plus mauvaise de toute l'histoire des USA".

 

"Jamais un regard vers Obama"

"En dehors du débat, il n'y a une chose qui m'a choquée chez  McCain : jamais il n'a eu un regard vers Obama, jamais un regard vers les caméras, c'est à dire le peuple américain ... no comment ... M.Obama a parlé à McCain avec respect en le regardant régulièrement, y compris les caméras ... N'est ce pas le minimun que nous puissions attendre d'un futur président des Etats Unis d'Amérique ?"

 

"La datcha du KGB"

"Si McCain voit le" KGB" au fond du regard de Poutine, alors en cherchant bien je vois"La petite Maison dans la Prairie" en fixant McCain. "La "Petite Maison dans la Prairie", "La Case de l'Oncle Tom" ou la "Datcha du KGB" : le choix est vite fait... (pour rire)".

 

"Un McCain arrogant, professoral"

"Un McCain arrogant, professoral, faisant du "name dropping" comme s'il avait connu personnellement Alexandre le Grand... Il a beaucoup perdu hier-soir et c'est tant mieux."

 

"Un face-à-face très décevant"

"En réalité, c'est vraiment très décevant car on s'attendait à un face-à-face de grande envergure avec des résolutions concrètes et pratiques aux réalités qui bousculent la situation américaine actuellement. C'est triste de voir un McCain sans argument convaincant fuir la réalité de l'actuelle crise financière et un Obama qui, pour autant détenait quelques arguments, n'arrive pas à les exprimer concrétement. Bien qu'ayant l'impression d'avoir assister à 90 minutes de cinéma, nous pouvons dire qu'Obama s'en sort avec un léger avantage."

 

"McCain aime la guerre"

"Mccain affirme lui même, en donnant des informations plus ou moins biaisées, qu'il nous suggère de "look it up" (d'aller voir par nous mêmes). Eh bien, je vous suggère d'aller voir ses discours sur Youtube et constater a quel point il se contredit lui même. Il ne me donne vraiment pas l'impression d'être un homme de principes. Il est plutôt une vieille girouette. Pour ce qui est de la guerre en Irak, il a déjà lui même affirmé qu'il croit que les USA devraient y rester pour encore 100 ans. Oui, 100 ans...il aime la guerre. Il aime l'industrie de la guerre. Il a beaucoup d'amis dans ce business. Soyez prudents frères américains."

 

 

"La crise financière a été occultée"

"Il me semble clair que le problème de la crise financière a semblé avoir été occulté tout au long du débat car aucun des deux prétendants n'a daigné apporté une esquisse de solution. C'est dommage qu'ils se soient affrontés sur l'Afghanistan et l'Irak pendant que près de deux millions d'Américains perdent leurs maisons ! Peut-être qu'aucun d'eux n'a encore eu la solution ! Mais ils devraient s'y pencher car pour ma part, le vainqueur de cette élection sera celui qui aura rassuré les Américains sur ce sujet. Merci."

 

"Et l'Iran ?"

Par Arnaud Appagni,  Abidjan

"Aucun des deux candidats n'a proposé une solution pour la protection de l'allié Israëlien contre l'Iran. Par contre la proposition de discuter avec le président Iranien serait satisfaisante si elle exigeait des conditions préalables en réunissant à une même table  Almadinejad et d'autres leaders politiques puissants".

 

 

A lire aussi : la présidentielle américaine vue par 10 électeurs

 

Première publication : 29/09/2008

COMMENTAIRE(S)