Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Merkel en visite à Moscou pour apaiser les tensions

Dernière modification : 02/10/2008

La chancelière allemande Angela Merkel doit rencontrer le président Medvedev. Cette visite devrait permettre d'améliorer les relations entre l'Allemagne et la Russie qui se sont tendues après l'intervention militaire en Géorgie.

ST PETERSBOURG, Russie, 2 octobre - Le président russe Dmitri Medvedev devait recevoir jeudi la chancelière
allemande Angela Merkel pour tenter de redonner un cours normal à leurs relations après la guerre d'août entre Moscou et la Géorgie.

"Cette rencontre doit permettre de confirmer la stabilité et la maturité du partenariat russo-allemand indépendamment des
fluctuations politiques", a déclaré une source au Kremlin.
 

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la Russie et leurs échanges devraient atteindre quelque 60 millions
de dollars (42,8 milliards d'euros) cette année.
 

L'intervention russe en Géorgie, lancée en août en représailles à l'offensive géorgienne en Ossétie du Sud, a cependant porté un rude aux relations entre Moscou et Berlin.
 

Merkel s'était ralliée au concert des critiques occidentales, estimant que cette guerre avait rendu impossible le maintien des "affaires courantes" avec Moscou et soulignant que les relations avec la Russie devait être réévaluée.
 

La chancelière allemande avait ensuite soutenu l'accord négocié par le président français Nicolas Sarkozy aux termes
duquel les troupes russes devront quitter la Géorgie d'ici au 10 octobre pour laisser la place aux observateurs de l'Union
européenne.
 

La Russie considère les discussions organisées pendant le "Dialogue de Saint Petersbourg", un rendez-vous annuel entre les entrepreneurs des deux pays, comme une bonne opportunité de resserrer ses liens avec l'Allemagne.
 

"Les dirigeants (...) vont échanger ouvertement leurs idées sur les moyens de restaurer une paix solide et la stabilité dans
la région, mise à mal par l'agression géorgienne", a dit la même source proche de Medvedev.
 

Le président russe entend profiter de son entretien avec Merkel pour discuter des moyens de renforcer les liens
politiques et économiques entre les deux pays, notamment au travers d'un projet de gazoduc reliant l'Europe à la Sibérie en passant sous la Mer baltique.
 

L'Allemagne est favorable à ce projet, mais d'autres pays, tels que la Pologne, estiment qu'il renforcerait la dépendance
énergétique des Européens vis-à-vis de la Russie et irait à l'encontre de la diversification des approvisionnements prônées par les Vingt-sept.

Première publication : 02/10/2008

COMMENTAIRE(S)