Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Kouchner estime qu'Israël ne cédera pas sur le nucléaire iranien

©

Dernière modification : 05/10/2008

Dans une interview publiée par le quotidien israélien Haaretz, le chef de la diplomatie française a estimé qu'Israël agirait contre l'Iran avant même que la République islamique ne possède sa première bombe atomique.

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a estimé qu'Israël agirait contre l'Iran avant que ce pays ne possède sa première bombe atomique, dans une interview publiée dimanche par le quotidien israélien Haaretz.

"Israël a toujours dit qu'il n'attendrait pas que la bombe (iranienne) soit prête. Je pense que les Iraniens le savent. Tout le monde le sait", a déclaré M. Kouchner. Le ministre français a également estimé que la production d'une première bombe atomique par l'Iran ne dissuaderait pas Israël d'agir.

"Je ne pense pas honnêtement que cela conférera la moindre immunité à l'Iran. En premier lieu parce que vous (les Israéliens) les frapperez avant".

Cette interview, réalisée en anglais, a été publiée peu avant que le ministre français ne rencontre dimanche à Jérusalem le Premier ministre démissionnaire Ehud Olmert, le ministre de la Défense Ehud Barak ainsi que la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, chargée de former un nouveau gouvernement.

Bernard Kouchner a rencontré samedi les dirigeants palestiniens en Cisjordanie dont le président Mahmoud Abbas.

"L'Iran doté d'une bombe atomique est tout à fait inacceptable", a ajouté Bernard Kouchner. Interrogé sur la manière d'éviter que l'Iran parvienne à ce résultat, le ministre a répondu: il faut "parler, parler, parler, en offrant un dialogue, des sanctions, des sanctions, des sanctions".

"Depuis l'élection du président (français Nicolas) Sarkozy notre stratégie est la même: des sanctions mais toujours assorties de dialogue".

Le ministre a toutefois reconnu que ce dialogue n'avait pas donné de "résultat réel" jusque-là.

"Je sais que certaines personnes en Israël et dans l'armée préparent une solution militaire, ou pas de solution mais une attaque militaire. (...) Cela ne constitue pas, selon mon opinion, une solution", a poursuivi le chef de la diplomatie française.

D'après lui, les estimations des renseignements français ne concordent pas avec ceux des renseignements israéliens sur l'état d'avancement du programme nucléaire iranien, qui prévoient que l'Iran disposera d'une capacité nucléaire d'ici l'an prochain.

"Nous ne sommes absolument pas désespérés, nous devons commencer à nous faire des alliés, isoler (Mahmoud) Ahmadinejad (le président iranien), afin d'aider les gens (en Iran) favorables à plus de modernité (...). Nous n'avons jamais réussi à offrir une alternative au peuple iranien", a encore dit M. Kouchner.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique. Téhéran, soumis à des sanctions de l'ONU, dément.

Israël considère l'Iran comme son ennemi juré et la principale menace à son encontre. M. Ahmadinejad affirme régulièrement que les Etats-Unis et Israël vont disparaître et met en doute la réalité et l'ampleur de l'Holocauste.
 

Première publication : 05/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)