Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

Erard Corbin de Mangoux nommé à la tête de la DGSE

Dernière modification : 08/10/2008

Erard Corbin de Mangoux, 55 ans, a été nommé à la tête de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Ce proche de Nicolas Sarkozy, dont il était conseiller pour les affaires intérieures, succède à Pierre Brochand.

Erard Corbin de Mangoux, nommé mardi en Conseil des ministres à la tête de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), est un proche de Nicolas Sarkozy, dont il était conseiller pour les affaires intérieures.
   
M. Corbin de Mangoux, 55 ans, nommé préfet lundi par un décret du chef de l'Etat, est conseiller à l'Elysée depuis le 5 juin 2007. Il avait auparavant été directeur général des services du département des Hauts-de-Seine (septembre 2006-mai 2007), fief électoral de M. Sarkozy. Il occupait précédemment le poste de secrétaire général de la préfecture des Yvelines (2004-2006).
   
Né le 6 janvier 1953 à Tübingen (Allemagne), marié et père de 3 enfants, le nouveau patron du plus important service de renseignements français, est diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris.
   
Il débute sa carrière comme commissaire principal de la marine (1977), avant d'entamer un parcours préfectoral en tant que directeur de cabinet dans la Manche (1988-1990) et l'Isère, où il sera chargé de mission pour les jeux olympiques d'Alberville (1990). Il deviendra ensuite secrétaire général adjoint dans ce département (1990-1993) puis secrétaire général dans le Lot (1993-1995).
   
Il rejoint alors Paris où il est chef du bureau de l'organisation et du fonctionnement des préfectures à la Datar (1995-1997) puis adjoint au sous-directeur de l'administration territoriale et chef du bureau des affaires régionales et de l'aménagement du territoire (1997-1999).
   
Avant de repartir dans les Yvelines, il est sous-directeur de l'administration générale et des finances, direction de la police nationale (1999-2004).
   
M. Corbin de Mangoux est chevalier de la Légion d'Honneur, de l'Ordre national du mérite et officier des palmes académiques.
 

Première publication : 08/10/2008

COMMENTAIRE(S)