Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Bush reçoit Michael Phelps à la Maison Blanche

Dernière modification : 08/10/2008

Le champion olympique le plus titré de l'histoire des Jeux, Michael Phelps, ainsi que les délégations olympique et paralympique se sont rendus à la Maison Blanche sur invitation du président Bush, qui désirait les féliciter personnellement.

Le président américain George W. Bush a félicité mardi les champions olympiques américains, parmi lesquels Michael Phelps, superstar de la natation aux Jeux de Pékin, lors d'une réception à la Maison Blanche.
  
M. Bush a affirmé qu'on lui demandait souvent s'il avait eu l'occasion de rencontrer Michael Phelps, qui a rapporté huit médailles d'or de Pékin, et si cette rencontre avait été un "grand moment".
  
Il a répondu: "Pas vraiment. Rencontrer sa mère était plus un grand moment. Elle me rappelle ma mère", provoquant les rires de l'assistance.
  
M. Bush s'est également dit déçu que les championnes de beach-volley Kerri Walsh et Misty May-Treanor ne soient pas présentes, et a plaisanté sur une blessure récente que cette dernière s'est faite en participant à une émission de télé-réalité baptisée "Dancing with the Stars" (Danser avec les stars).
  
"Je suis vraiment désolé que Misty May se soit blessée", a dit le président américain. "Si seulement elle m'avait choisi comme partenaire. Sauf que je ne sais pas danser", a-t-il ajouté.
  
Le président Bush a également salué "l'esprit extraordinaire et la générosité des athlètes (...) ici à la Maison Blanche et à Pékin".
  
 

Première publication : 08/10/2008

COMMENTAIRE(S)