Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

La SNCF pénètre le marché ferroviaire italien

Dernière modification : 09/10/2008

En s'alliant avec NTV, premier opérateur privé italien, la SNCF consolide sa position sur le marché ferroviaire européen du transport passager. L'accord entre les deux opérateurs devrait être officialisé rapidement.

 La SNCF devrait prendre 20% du capital de l'italien NTV, premier opérateur privé transalpin, et devenir opérateur ferroviaire en Italie, selon Les Echos.
 
Le quotidien économique explique jeudi que cette opération, au détriment du groupe allemand Deutsche Bahn, lui aussi
candidat, se monterait à environ 80 millions d'euros.
 
Cet accord a été validé par les conseils d'administration de la SNCF et de NTV mercredi soir et pourrait être officialisé ce jeudi, précise Les Echos. 

Pour le quotidien, ce mouvement d'envergure - qui ouvre les hostilités pour la consolidation du transport ferroviaire de passagers en Europe - traduit les ambitions de Guillaume Pepy, le président de la SNCF, qui entend assurer un tiers de la croissance de la compagnie à l'horizon 2012 à travers des acquisitions.

Première publication : 09/10/2008

COMMENTAIRE(S)