Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

Carlos Ghosn cède la direction de Renault à son dauphin

©

Dernière modification : 10/10/2008

Patrick Pélata, cadre historique de Renault, deviendra, le 13 octobre, "directeur général délégué en charge des opérations". L'actuel président Carlos Ghosn garde le contrôle de la stratégie et des finances du groupe automobile.

Le président de Renault Carlos Ghosn cède la direction opérationnelle du groupe à Patrick Pélata, directeur général adjoint en charge de la région Europe, et conserve la stratégie et les finances, a annoncé Renault vendredi dans un communiqué.
  
M. Pélata est nommé directeur général délégué en charge des opérations à compter du 13 octobre.
  
Il "prend la direction des opérations" et l'ensemble des membres du comité exécutif de Renault et les leaders des régions sont sous sa responsabilité, précise le communiqué.
  
"Les décisions stratégiques, ainsi que le suivi des questions financières et des affaires publiques restent de la responsabilité directe de Carlos Ghosn", ajoute Renault.
  
Le groupe souligne que "dans une situation qui nécessite d'être au plus près du terrain, cette évolution permet un renforcement du management opérationnel de l'entreprise".
  
La décision "relève de la volonté" de M. Ghosn "d'adapter le management de Renault, selon un schéma envisagé de longue date", ajoute le groupe.
  
Patrick Pélata "par sa grande connaissance de Renault où il a démarré sa carrière, par la qualité de notre collaboration, par son implication dans le Plan Renault Contrat 2009, a l'expérience nécessaire et toute ma confiance pour mener à bien cette mission", déclare M. Ghosn, cité dans le communiqué.
  
M. Ghosn conserve la stratégie à moyen et long terme, a expliqué une porte-parole du groupe. Il continuera ainsi à diriger la stratégie produits, la stratégie d'innovation et technologie, les budgets, le plan d'investissement, la politique salariale, le sponsoring (F1 en particulier) et ce qui relève des fusions-acquisitions et alliances.
  
M. Ghosn reste au conseil d'administration d'Avtovaz, le groupe automobile russe dans lequel Renault a pris une participation de 25%.
  
M. Pelata de son côté reste à la tête du comité de management de la région Europe, essentielle pour Renault.

Première publication : 10/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)