Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK et Groupe Etat Islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

FOCUS

Brésil : des cours par visioconférence au cœur de l’Amazonie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le petit prince", du livre à l'écran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

Damas libère deux journalistes américains

Dernière modification : 10/10/2008

Portés disparus lors d'un voyage au Liban, Taylor Luck et Holli Chmela (photo) étaient retenus par Damas qui les accusait d'être entrés illégalement en territoire syrien. Remis à l'ambassade américaine, ils déclarent avoir été "enlevés".

Deux jeunes journalistes américains interpellés en Syrie ont été libérés et se trouvent "en bonne santé" à l'ambassade des Etats-Unis à Damas, a annoncé jeudi le département d'Etat.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a confié Taylor Luck, 23 ans, et Holli Chmela, 27 ans, à 17h30 GMT à la chargée d'affaires américaine à Damas, Maura Connelly, a précisé à la presse un porte-parole du département d'Etat, Gordon Duguid.

"Ils sont maintenant à l'ambassade des Etats-Unis à Damas et se portent bien", a ajouté le porte-parole.

Les deux jeunes journalistes avaient été interpellés jeudi en Syrie pour être entrés "d'une manière illégale" en territoire syrien, "via la frontière nord et par l'entremise d'un passeur", selon le ministère syrien des Affaires étrangères.

Mais dans une interview au Jordan Times, les deux journalistes affirment qu'ils n'avaient aucunement l'intention de pénétrer sans visa en Syrie et qu'un chauffeur de taxi les a enlevés et remis aux autorités syriennes.

Damas avait laissé entendre qu'ils seraient libérés rapidement.

"Les services de sécurité interrogent en ce moment les (deux Américains) pour savoir comment ils sont entrés sans les visas d'entrée requis. Les deux ressortissants américains seront remis à l'ambassade des Etats-Unis à Damas dès la fin des démarches nécessaires", avait précisé le ministère syrien.

Les services de sécurité libanais avaient annoncé mercredi leur disparition au Liban, indiquant qu'ils n'avaient plus donné signe de vie depuis le 1er octobre.

Leur disparition avait provoqué l'inquiétude, l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth ayant dernièrement mis en garde ses ressortissants à Beyrouth contre le fait que des "groupes ou des individus" puissent "exploiter la fin du mois de ramadan pour mener des actions violentes contre les Américains".

Taylor Luck travaille pour le journal jordanien en langue anglaise Jordan Times et Holli Chmela venait d'accomplir un stage dans ce journal.
 

Première publication : 10/10/2008

COMMENTAIRE(S)