Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Tim Montgomery, ex-star du 100 m, condamné à 5 ans de prison

Dernière modification : 10/10/2008

Tim Montgomery, ancien détenteur du record du monde sur 100 mètres, a été condamné à cinq ans de prison pour avoir vendu de l'héroïne. L'athlète américain avait déjà écopé en mai d'une première condamnation de 4 ans de prison.

L'ancien sprinteur américain Tim Montgomery a été condamné à cinq ans de prison vendredi à Norfolk (Virginie) pour avoir vendu de l'héroïne en 2007.

Les cinq années d'emprisonnement s'ajoutent à une peine de quatre ans infligée en mai dernier à Montgomery, 33 ans, pour son implication dans une affaire de fraude bancaire.

L'ancien détenteur du record du monde du 100 m avait plaidé coupable en juillet dernier.

Montgomery s'est excusé auprès du juge et de sa famille, dont son fils Tim, qu'il a eu avec son ex-compagne, une autre star déchue de l'athlétisme, Marion Jones.

Selon la police, il avait vendu 111 grammes d'héroïne à un informateur infiltré pour environ 8.500 dollars. Quatre rencontres entre les deux hommes avaient été filmées par les autorités fédérales.

Montgomery avait déjà été condamné à trois ans et dix mois de prison pour son implication dans une affaire de fraude bancaire portant sur plusieurs millions de dollars.

A Paris en 2002, il avait établi le record du monde du 100 m en 9 sec 78 centièmes. Mais cette marque avait été annulée après la révélation de son implication dans l'affaire Balco, un scandale de dopage aux stéroïdes qui avait mis fin à sa carrière.

Première publication : 10/10/2008

COMMENTAIRE(S)