Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Venezuela a lancé le "petro", sa cryptomonnaie officielle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin : une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive turque sur Afrin en Syrie : un nouveau rapport de force entre Damas et Ankara ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

L'acteur Tim Robbins sur le "Walk of Fame"

Dernière modification : 11/10/2008

Tim Robbins est la 2 371e star à laisser l'empreinte de sa main sur la célèbre "Promenade de la gloire" de Los Angeles. L'acteur américain a reçu, en 2004, l'Oscar du meilleur second rôle pour sa prestation dans "Mystic River".

L'acteur américain Tim Robbins a dévoilé vendredi en présence de dizaines de fans son étoile sur le "boulevard de la gloire" à Hollywood, la 2.371e de ce monument touristique de Los Angeles.

Tim Robbins était accompagné de Susan Sarandon, sa compagne depuis 1988 avec qui il a eu deux enfants, et de son ami le comédien Jack Black. Il a dévoilé cette étoile devant le célèbre théâtre Kodak de Hollywood, où sont remis les Oscars, à quelques jours de son 50ème anniversaire.

Actuellement sur les écrans américains dans le film "La cité de l'ombre", il avait remporté en 2004 l'Oscar du second rôle masculin pour son interprétation dans "Mystic River" de Clint Eastwood. Il avait été nommé comme meilleur réalisateur aux Oscars 1995 pour "La dernière marche".

Première publication : 11/10/2008

COMMENTAIRE(S)