Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Les Sud-Coréens mettent au point un robot émotif

Dernière modification : 13/10/2008

L'Institut sud-coréen des sciences et de la technologie a mis au point un robot programmé pour "se substituer aux humains pour remplir des tâches". Mahru peut en outre dégager des fragrances différentes selon les émotions ressenties.

Des scientifiques sud-coréens ont annoncé lundi avoir conçu un robot capable de danser, de faire le ménage ou de dégager des fragrances en accord avec ses "émotions".

Mis au point par l'Institut des sciences et de la technologie, Mahru peut bouger les lèvres, les sourcils et les pupilles, faire des grimaces ou mouvoir ses membres supérieurs tout en marchant.

"Mahru (...) a été mis au point en tant que robot humanoïde capable de se substituer aux humains pour remplir des tâches", a indiqué dans un communiqué le responsable de l'équipe, You Bum-Jae.

"Cela ouvre la voie à un usage commercial des robots humanoïdes capables de remplir des tâches ménagères", a-t-il ajouté.

Mahru est programmé pour reproduire divers gestes humains grâce à un système de capture de mouvements et peut également faire usage de ses mains afin de parer aux obstacles.

L'équipe a également développé une variante, le Mahru-M, équipé de capteurs lui permettant de différencier les visages des objets. Il est également capable d'exécuter certains ordres.

Première publication : 13/10/2008

COMMENTAIRE(S)