Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte : "Dire la vérité est un acte citoyen"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G5 Sahel : l’ONU prête à s’engager auprès des forces africaines dans la lutte antiterroriste ?

En savoir plus

Les Sud-Coréens mettent au point un robot émotif

Dernière modification : 13/10/2008

L'Institut sud-coréen des sciences et de la technologie a mis au point un robot programmé pour "se substituer aux humains pour remplir des tâches". Mahru peut en outre dégager des fragrances différentes selon les émotions ressenties.

Des scientifiques sud-coréens ont annoncé lundi avoir conçu un robot capable de danser, de faire le ménage ou de dégager des fragrances en accord avec ses "émotions".

Mis au point par l'Institut des sciences et de la technologie, Mahru peut bouger les lèvres, les sourcils et les pupilles, faire des grimaces ou mouvoir ses membres supérieurs tout en marchant.

"Mahru (...) a été mis au point en tant que robot humanoïde capable de se substituer aux humains pour remplir des tâches", a indiqué dans un communiqué le responsable de l'équipe, You Bum-Jae.

"Cela ouvre la voie à un usage commercial des robots humanoïdes capables de remplir des tâches ménagères", a-t-il ajouté.

Mahru est programmé pour reproduire divers gestes humains grâce à un système de capture de mouvements et peut également faire usage de ses mains afin de parer aux obstacles.

L'équipe a également développé une variante, le Mahru-M, équipé de capteurs lui permettant de différencier les visages des objets. Il est également capable d'exécuter certains ordres.

Première publication : 13/10/2008

COMMENTAIRE(S)