Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

MODE

Le salon Made in France peut-il sauver la mode française ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

François Hollande "compte sur sa bonne étoile" pour 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Corée du Nord : tragédies en cascade en marge du congrès du Parti des travailleurs

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Grèce : grève générale contre l'austérité

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Nicolas Baverez : "Le quinquennat de François Hollande est une accélération du déclin de la France"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : conspué, mais sur le devant de la scène médiatique

En savoir plus

Les Sud-Coréens mettent au point un robot émotif

Dernière modification : 13/10/2008

L'Institut sud-coréen des sciences et de la technologie a mis au point un robot programmé pour "se substituer aux humains pour remplir des tâches". Mahru peut en outre dégager des fragrances différentes selon les émotions ressenties.

Des scientifiques sud-coréens ont annoncé lundi avoir conçu un robot capable de danser, de faire le ménage ou de dégager des fragrances en accord avec ses "émotions".

Mis au point par l'Institut des sciences et de la technologie, Mahru peut bouger les lèvres, les sourcils et les pupilles, faire des grimaces ou mouvoir ses membres supérieurs tout en marchant.

"Mahru (...) a été mis au point en tant que robot humanoïde capable de se substituer aux humains pour remplir des tâches", a indiqué dans un communiqué le responsable de l'équipe, You Bum-Jae.

"Cela ouvre la voie à un usage commercial des robots humanoïdes capables de remplir des tâches ménagères", a-t-il ajouté.

Mahru est programmé pour reproduire divers gestes humains grâce à un système de capture de mouvements et peut également faire usage de ses mains afin de parer aux obstacles.

L'équipe a également développé une variante, le Mahru-M, équipé de capteurs lui permettant de différencier les visages des objets. Il est également capable d'exécuter certains ordres.

Première publication : 13/10/2008

COMMENTAIRE(S)