Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Herman Van Rompuy : "On ne convaincra les Européens qu'avec des résultats"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Consultations citoyennes : les 27 vont débattre, mais de quoi ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

LIGNE DIRECTE

Surpêche et pollutions au Bénin : les images pour sauver le lac Nokoué

En savoir plus

Les Sud-Coréens mettent au point un robot émotif

Dernière modification : 13/10/2008

L'Institut sud-coréen des sciences et de la technologie a mis au point un robot programmé pour "se substituer aux humains pour remplir des tâches". Mahru peut en outre dégager des fragrances différentes selon les émotions ressenties.

Des scientifiques sud-coréens ont annoncé lundi avoir conçu un robot capable de danser, de faire le ménage ou de dégager des fragrances en accord avec ses "émotions".

Mis au point par l'Institut des sciences et de la technologie, Mahru peut bouger les lèvres, les sourcils et les pupilles, faire des grimaces ou mouvoir ses membres supérieurs tout en marchant.

"Mahru (...) a été mis au point en tant que robot humanoïde capable de se substituer aux humains pour remplir des tâches", a indiqué dans un communiqué le responsable de l'équipe, You Bum-Jae.

"Cela ouvre la voie à un usage commercial des robots humanoïdes capables de remplir des tâches ménagères", a-t-il ajouté.

Mahru est programmé pour reproduire divers gestes humains grâce à un système de capture de mouvements et peut également faire usage de ses mains afin de parer aux obstacles.

L'équipe a également développé une variante, le Mahru-M, équipé de capteurs lui permettant de différencier les visages des objets. Il est également capable d'exécuter certains ordres.

Première publication : 13/10/2008

COMMENTAIRE(S)