Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Les Américains affirment avoir tué le numéro deux d'Al-Qaïda en Irak

©

Dernière modification : 15/10/2008

Abou Qaswara, numéro deux d'Al-Qaïda en Irak, a été tué il y a dix jours à Mossoul lors d'un raid, a annoncé l'armée américaine. Il était chargé de superviser les combattants étrangers dans le nord du pays.

L'armée américaine a affirmé mercredi avoir tué le N°2 de la branche irakienne d'Al-Qaïda lors d'une opération à Mossoul, un bastion du réseau extrémiste dans le nord de l'Irak.
   
"Le terroriste tué par les forces de la coalition lors d'une opération à Mossoul le 5 octobre est bien Abou Qaswara", a annoncé le commandement américain.
   
"Abou Qaswara, connu également sous le nom d'Abou Sara, était le responsable d'Al-Qaïda pour le nord de l'Irak", a ajouté l'armée américaine, précisant qu'il était de nationalité marocaine et avait des liens de longue date avec le fondateur d'Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab al-Zarqaoui, tué en juin 2006.
   
Selon le commandement, des soldats américains ont investi, sur la base de renseignements, une cache occupée par des "terroristes" dans un immeuble de Mossoul. Ils sont entrés et ont été accueillis par des tirs.
   
"Les forces de la Coalition ont riposté en état de légitime défense, tuant cinq des terroristes. Il a été déterminé plus tard que l'un d'entre eux était Abou Qaswara", selon le communiqué.
   
Le 5 octobre, l'armée américaine avait annoncé la mort de 11 personnes, dont cinq "terroristes" présumés, trois femmes et trois enfants, après qu'un kamikaze eut déclenché sa veste d'explosifs lors d'une opération de l'armée américaine à Mossoul.
   
L'armée américaine ne fait plus référence au kamikaze et aux civils dans le communiqué de mercredi.
   
Mossoul, qui abrite plus de 1,5 million d'habitants sunnites, chiites, chrétiens et kurdes, est considérée par le commandement américain comme l'épicentre de l'action des partisans en Irak d'Oussama ben Laden, repoussés en 2007 de Bagdad et de l'ouest du pays.
   
Capitale de la province de Ninive, Mossoul partage avec la province de Diyala, au nord-est de Bagdad, la réputation d'être la région la plus dangereuse du pays.
   
Les islamistes radicaux, qui y ont un moment imposé leur vision ultra-rigoriste de l'islam, conservent sur place de nombreux soutiens et réseaux.
   
La mort de Qaswara intervient après l'annonce le 4 octobre de la mort d'un des principaux chefs d'Al-Qaïda à Bagdad, accusé de nombreux attentats sanglants.
   
Maher Ahmad al-Zoubaïdi, connu sous le nom d'Abou Assad ou d'Abou Rami, était "l'émir présumé de la zone de Russafa", la moitié est de Bagdad sur la rive gauche du fleuve Tigre. Il avait été tué lors d'une opération des troupes américaines dans le quartier majoritairement sunnite d'Azamiyah (nord).
   
Il participait à l'organisation d'"opérations terroristes" dans d'autres quartiers de la capitale, selon le commandement américain qui s'était félicité de ce "coup sévère" porté à Al-Qaïda.
   
Il était accusé par les Américains d'avoir planifié et organisé entre 2006 et 2007 des attaques au mortier et attentats à la voiture piégée dans le quartier chiite de Sadr City, dont l'un avait fait plus de 200 morts le 23 novembre 2006.
 

Première publication : 15/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)