Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestation de l'opposition sénégalaise contre un projet de réforme électorale controversé

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite d'Emmanuel Macron à Washington : Que peut-il espérer de cette rencontre avec Donald Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

L'Espagne et l'Angleterre assurent, l'Allemagne confirme

Dernière modification : 16/10/2008

Tous les géants du football européens, l'Allemagne, l'Espagne, l'Angleterre, les Pays-Bas et l'Italie ont remporté leur match lors des qualifications au Mondial 2010 et assoient ainsi leur domination dans leurs groupes respectifs.

L'Allemagne a fait le trou dans son groupe grâce à sa difficile victoire sur le pays de Galles (1-0), tandis que l'Angleterre et l'Espagne ont enregistré leur quatrième succès en quatre matches respectivement au Belarus et en Belgique, mercredi lors des qualifications au Mondial-2010.


Groupe 2: la Suisse n'a pas dit son dernier mot.. Alors que les Grecs semblaient irrésistibles, invaincus avant la rencontre, les Helvètes les ont ramenés sur terre en leur infligeant leur première défaite (2-1). Remontés à la 3e place, ils se posent ainsi en candidat sérieux pour la qualification. Israël reste 2e, un point devant les Suisses, mais a laissé passer une belle occasion face à la Lettonie, rejoint au score à deux minutes du terme (1-1).


Groupe 3: la Slovaquie a pris le pouvoir. Grâce à leur victoire sur la Pologne et au doublé de Sestak en deux minutes, les Slovaques ont pris la tête du groupe. Ils profitent également du réveil des Tchèques qui ont ralenti les Slovènes, battus 1-0. Les Tchèques étaient condamnés à la victoire pour survivre, mais leur retard (à 5 points des Slovaques, ndlr) reste toutefois difficile à combler.


Groupe 4: l'Allemagne a peiné, mais l'Allemagne a remporté sa deuxième petite finale du groupe en quatre jours et conserve sa place de leader. Après la Russie, les Allemands ont écarté le pays de Galles, difficilement, avec un but marqué en fin de match (1-0). La Finlande s'est elle tirée une balle dans le pied avec deux buts contre son camp face à la Russie, pour finalement perdre 3-0. Les Russes ont récupéré la deuxième place, à 4 points des Allemands mais avec un match de moins au compteur.


Groupe 5: l'Espagne intouchable. Avec sa quatrième victoire en quatre matches, l'Espagne, qui s'est imposé en Belgique avec un but de Villa à deux minutes de la fin (2-1), continue de surfer sur son succès au championnat d'Europe. Les Espagnols sont désormais premiers avec 4 points d'avance sur la Turquie qui a certes chipé la deuxième place du groupe, mais va peut-être regretter d'avoir laissé échapper deux points face aux Estoniens (0-0).


Groupe 6: les Anglais pourront remercier Wayne Rooney, auteur d'un doublé face au Belarus alors qu'ils se trouvaient à égalité, et qui leur permet d'aligner leur quatrième victoire d'affilée. Avec un tel bilan, les Anglais possèdent cinq points d'avance sur les Croates, 2e du groupe, qui n'ont fait eux qu'une bouchée d'Andorre (4-0).


Groupe 7: la Serbie a conservé la tête du groupe en s'imposant facilement en Autriche (3-1), qui aura désormais du mal à joueur la qualification. Mais la Lituanie est loin d'avoir abdiqué et reste co-leader après sa difficile victoire sur les Féroé (1-0). La France et la Roumanie ne jouaient pas, mais ces deux résultats ne les arrangent pas vraiment.


Groupe 8: l'Italie s'est rattrapée de son match nul concédé face à la Bulgarie en l'emportant difficilement face au Monténégro (2-1). Les Italiens conservent la tête du groupe, avec trois points d'avance sur l'Eire qui s'est elle débarrassée de Chypre grâce à un but de Robby Keane (1-0).


Groupe 9: les Pays-Bas n'impressionnent pas forcément dans le jeu, mais ont tout de même signé leur troisième victoire en trois matches en écartant la Norvège (1-0) grâce à un but de Van Bommel. L'opération est excellente pour les Néerlandais qui possèdent cinq points d'avance sur l'Ecosse, qui ne jouait pas, et l'Islande, qui a battu la Macédoine (1-0).

Première publication : 15/10/2008

COMMENTAIRE(S)