Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

  • Contre-offensive des pro-russes à l'Est, Kiev en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

La crise relance les ventes du "Capital" de Karl Marx

Dernière modification : 22/10/2008

"La production du capitalisme engendre, avec l'inexorabilité d'une loi de la nature, sa propre négation". Et si le philosophe Karl Marx avait raison ? Certains Allemands semblent, en tout cas, le penser...

Les Allemands redécouvrent le théoricien de la lutte des classes. Selon Jörn Schütrumpf, du Karl-Dietz-Verlag, la maison d'édition berlinoise qui publie les œuvres de Karl Marx et de Friedrich Engels, "Marx est de nouveau à la mode".

 

En 2005, son œuvre majeure, "Le Capital" (1867), dont la première partie est consacrée au développement de la production capitaliste, se vendait à 500 exemplaires à peine. Depuis le début de l'année, la maison d'édition en a déjà écoulé 1 500. "La demande est nettement en hausse", a expliqué Jörn Schütrumpf, mercredi, au quotidien Neue Ruhr/Neue Rheinzeitung. Selon lui, les nouveaux lecteurs du "Capital" sont des déçus du néo-libéralisme et cherchent des réponses ailleurs…

 

Une tendance qui n'est pas seulement liée à la crise financière mais aussi au sentiment d'insécurité croissant des Allemands face à la mondialisation.

 

Parmi ses lecteurs, Marx compte également un membre du gouvernement allemand, et pas des moindres : Peer Steinbrück, le ministre des Finances. Dans une interview sur la crise financière, accordée mi-septembre à l'hebdomadaire Der Spiegel, le grand argentier allemand admettait que "certaines parties de sa théorie ne sont pas si fausses".

 

Une reconnaissance posthume qui, selon le quotidien Neue Ruhr/Neue Rheinzeitung, fait de Karl Marx l'un des gagnants de la crise financière.

 

Première publication : 16/10/2008

COMMENTAIRE(S)