Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Wen Jiabao admet sa responsabilité dans le scandale du lait frelaté

©

Dernière modification : 18/10/2008

Dans un entretien à la revue américaine "Science Magazine", le Premier ministre chinois Wen Jiabao reconnaît que les dispositifs de contrôle gouvernementaux n'ont pas été à la hauteur dans le scandale du lait frelaté à la mélamine.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a estimé que son gouvernement était en partie responsable du scandale du lait frelaté à la mélamine, responsable du décès de quatre bébés, dans une interview à un magazine américain.
  
"Nous estimons que même si le problème est apparu dans des compagnies privées, le gouvernement porte aussi une responsabilité, particulièrement dans le domaine du contrôle", a déclaré le Premier ministre dans une interview à Science Magazine, publiée également samedi sur le site Internet du gouvernement.
  
"Les différentes étapes de l'industrie laitière - la production de lait, la collecte, le transport, le traitement, la fabrication des produits laitiers - ont besoin de niveaux de référence clairs et de tests", a-t-il ajouté.
  
La crise du lait chinois trafiqué à la mélamine a éclaté le 11 septembre, et le scandale est arrivé par le lait en poudre pour bébé de l'entreprise Sanlu, qui s'est révélé contenir des taux très élevés de mélamine.
  
Les fraudeurs ont ajouté de la mélamine dans le lait après l'avoir coupé d'eau pour augmenter les volumes de vente. La substance chimique donne l'illusion d'un apport en protéines.
  
Officiellement, quatre bébés sont morts en Chine après avoir bu du lait en poudre maternisé frelaté à la mélamine. Selon le dernier bilan, plus de 10.000 enfants restent hospitalisés, sur un total de 46.810 ayant dû faire un séjour hospitalier.

Première publication : 18/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)