Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Démantèlement d'un réseau probablement lié au Hezbollah

Texte par REUTERS

Dernière modification : 23/10/2008

La Colombie a démantelé un réseau de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, dans le cadre d'une opération internationale au cours de laquelle ont été arrêtées trois personnes soupçonnées d'être liées au Hezbollah libanais.

Les autorités colombiennes ont annoncé mardi le démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, dans le cadre d'une opération internationale au cours de laquelle ont été arrêtés, entre autres, trois personnes soupçonnées d'avoir acheminé des fonds à l'organisation chiite du Hezbollah libanais.

Une centaine de suspects ont été arrêtés en Colombie et à l'étranger pour trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent au profit du cartel colombien de Norte del Valle et de milices hors la loi, dans le cadre d'un réseau qui s'étendait de l'Amérique du Sud à l'Asie, a déclaré le parquet.

Trois suspects - Chekry Mahmoud Harb, Ali Mohamad Abdoul Rahim et Zacaria Hussein Harb - utilisaient des sociétés écrans pour envoyer de l'argent de la drogue à l'étranger.

Première publication : 23/10/2008

COMMENTAIRE(S)