Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

Les Bourses européennes s'effondrent après l'Asie

Texte par AFP

Dernière modification : 24/10/2008

La Bourse de Paris et celles d'Europe creusent leurs pertes après la publication de plusieurs indicateurs indiquant une contraction de l'activité. Un peu plus tôt, en Asie, la Bourse de Tokyo a chuté de plus de 9 %, Séoul de plus de 10 %.

Retrouvez le dossier spécial : "Quand la Bourse dégringole dans la rue".

 

 

La Bourse de Tokyo chutait de plus de 5% vendredi en début de séance, l'indice Nikkei perdant 423,93 points (-5,01%) à 8037.05 points à 01H03 GMT, le marché étant plombé par la révision à la baisse des prévisions annuelles du géant de l'électronique Sony.

A 10H03 (01H03 GMT), l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, reculait de 423,93 points (-5,01%) à 8037.05 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s'affichait pour sa part en baisse de 30,57 points (-3,50%) à 841,07 points.

Le moral des investisseurs japonais était en berne vendredi après l'annonce par le géant de l'électronique Sony, jeudi après la clôture, d'une sévère révision à la baisse de ses objectifs annuels. Le groupe a vu son bénéfice net fondre de 72% au deuxième trimestre 2008-2009 à cause de la crise mondiale, et prévoit que son profit fondra de plus de moitié sur l'ensemble de l'exercice.

"Cette révision n'a pas constitué une grande surprise pour la communauté des investisseurs institutionnels, mais elle pourrait inviter les investisseurs individuels à vendre leurs actions", a estimé Kazumasa Kubota, analyste chez Okasan Securities, cité par Dow Jones Newswires.

L'action Sony perdait 11% vers 01H00 GMT, tandis que les autres actions du secteur électronique souffraient également.

Après une séance volatile, la Bourse de New York avait fini jeudi sur un gain de 2,02%, le Dow Jones évoluant en yo-yo entre +3% et -3%.

 

Première publication : 24/10/2008