Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration: "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

Deux personnalités républicaines rejoignent Barack Obama

Texte par AFP

Dernière modification : 25/10/2008

Après Colin Powell, deux autres personnalités du camp républicain -dont William Weld, l'ancien gouverneur de l'Etat du Massachusetts- affirment leur soutien au candidat démocrate Barack Obama dont ils louent les qualités.

Deux personnalités du parti républicain, l'ancien gouverneur de l'Etat du Massachusetts, William Weld, et l'ex-représentant du gouvernement des Etats-Unis auprès de la Cour suprême sous Ronald Reagan, Charles Fried, ont annoncé vendredi leur ralliement au candidat démocrate Barack Obama.
  
"Ce n'est pas fréquent de trouver chez le même homme une telle combinaison de qualités dont principalement un grand calme qui est, je pense, le reflet d'une intelligence aussi grande", a dit M. Weld dans un entretien publié par le Boston Globe.
  
Représentant du gouvernement auprès de la Cour suprême sous la présidence Reagan, Charles Fried, qui avait annoncé son soutien à John McCain en janvier a indiqué de son côté qu'il avait voté par anticipation pour M. Obama. M. Fried a expliqué sa décision en raison du choix de Sarah Palin sur le "ticket" républicain, estimant que cette dernière n'était pas apte à la fonction de vice-président.
  
Dans une lettre adressée au journal New Republic, M. Fried a expliqué: "j'admire le sénateur McCain et je suis heureux d'avoir contribué à sa campagne mais je suis parvenu à la conclusion que je devais voter pour M. Obama". "Je pense qu'Obama est préférable au ticket McCain-Palin. Je ne considère pas l'abstention comme une option".
  
Le candidat démocrate a reçu dimanche l'appui de l'ancien secrétaire d'Etat de George W. Bush, Colin Powell et jeudi de l'ancien porte-parole de la Maison Blanche, Scott McClellan et de l'ancien gouverneur républicain du Minnesota, Arne Carlson.
  

Première publication : 25/10/2008

COMMENTAIRE(S)