Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

À quoi servent les grands électeurs ?

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2008

Clé de voute du système électoral américain, c'est le Collège électoral qui, au final, donne les pleins pouvoirs au président et non les citoyens qui se sont rendus aux urnes. Pourquoi cette bizarrerie ? Réponse du professeur Ekovich.

Professeur à l'American University of Paris, Steven Ekovich est l'auteur de plusieurs ouvrages dont :

"Qui est John Kerry ?" (Editions Pepper, 2004);

"Les pétro-dynasties du Golfe : vrais ou faux dragons ?" (Eurorient, 2004);

"Les Etats-Unis : de la défense du libéralisme au nécessaire libéralisme de la défense", in Geostratégiques, No. 4, avril 2001;

"Les Etats-Unis et l'Allemagne : une relation profonde et parfois turbulente", in Géostratégiques, No. 2, février 2001;

"George W. Bush : vers une nouvelle politique étrangère" in Géostratégiques, No. 1, janvier 2001.


Retrouvez les autres émissions "La présidentielle américaine pour les nuls":

Un candidat indépendant peut-il être élu ?

Qui sont les électeurs indépendants ?

Ânes et Éléphants

Première publication : 27/10/2008

COMMENTAIRE(S)