Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Un responsable américain confirme le raid en Syrie

©

Texte par AFP

Dernière modification : 27/10/2008

Évoquant un "succès" dans la lutte antiterroriste, un responsable américain confirme l'implication des États-Unis dans l'attaque menée dimanche contre un village syrien, où huit civils, dont un père et ses quatre enfants, ont trouvé la mort.

Un responsable américain a confirmé lundi que le raid héliporté contre un village syrien dimanche avait été mené par les Etats-Unis et a assuré sous le couvert de l'anonymat qu'il s'agissait d'un "succès" dans la lutte contre les combattants étrangers opérant en Irak.
  
"L'opération a été un succès", a déclaré ce responsable.
  
"Quand se présente une importante opportunité, on la prend", a-t-il commenté. "C'est ce que les Américains attendent, particulièrement lorsqu'il s'agit de combattants étrangers entrant en Irak et menaçant nos forces armées".
  
La porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino, interrogée par courriel avait auparavant décliné tout commentaire sur l'incident.
  
Un porte-parole du Pentagone a également refusé lundi de commenter.
  
La coalition internationale en Irak, menée par l'armée américaine, a indiqué à l'AFP n'avoir "tout simplement aucune information sur l'incident" en Syrie.
  
Le gouvernement irakien a indiqué pour sa part que "l'endroit (où a été mené le raid) était le théâtre d'activités d'organisations anti-irakiennes se servant de la Syrie comme base-arrière pour des opérations en Irak".
  
Les médias officiels syriens avaient rapporté dimanche une attaque de soldats américains débarqués d'hélicoptères venant d'Irak contre un bâtiment d'un village syrien, à huit kilomètres de la frontière, qui aurait fait huit morts.
  
Damas et Washington sont en froid, l'administration Bush accusant la Syrie d'être souvent la porte d'entrée des "terroristes étrangers" venant combattre au côté du réseau extrémiste Al-Qaïda en Irak.

Première publication : 27/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)