Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Les places européennes gagnées par l'euphorie

Texte par AFP

Dernière modification : 29/10/2008

La Bourse de Paris a enregistré, à la clôture, une progression de 9,23% de son indice principal, le CAC 40. Une envolée spectaculaire due, en partie, à la bonne tenue de Wall Street, mardi. Milan et Madrid gagnaient également plus de 8%.

La Bourse de Paris a clôturé sur une très forte hausse mercredi, le CAC 40 s'envolant de 9,23%, dans un marché euphorique au lendemain d'un rebond spectaculaire de Wall Street et à quelques heures d'une probable baisse des taux par la Réserve fédérale américaine (Fed).
  
L'indice parisien a grimpé de 287,65 points à 3.402,57 points, dans un volume d'échanges soutenu de 7,27 milliards d'euros. Il avait amorcé sa reprise mardi, en terminant sur un gain de 1,55%.
  
Selon un vendeur d'actions interrogé par l'AFP, la place parisienne était toujours portée par l'envolée spectaculaire de la Bourse de New York mardi, où le Dow Jones avait grimpé de 10,88%.
  
Selon le vendeur d'actions, les faibles valorisations de titres malmenés sur les dernières séances attirent les investisseurs et stimulent les achats.
  
Le marché était de surcroît soutenu par les anticipations d'une baisse par la Fed de son taux directeur, lors de sa décision de politique monétaire attendue pour 19H15 GMT.

Première publication : 29/10/2008

COMMENTAIRE(S)