Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Le succès permet à Koons de rester à Versailles

Texte par AFP

Dernière modification : 31/10/2008

L'exposition "Jeff Koons Versailles" est prolongée jusqu'au 4 janvier devant le succès jugé "exceptionnel" par les responsables du château de Versailles qui ont annoncé plus de 250 000 visiteurs depuis le 10 septembre.

"Jeff Koons Versailles" a attiré plus de 250.000 visiteurs depuis son ouverture le 10 septembre, un chiffre de fréquentation "exceptionnel" selon l'établissement public du musée et du domaine de Versailles qui a décidé de prolonger l'exposition jusqu'au 4 janvier.
  
Dans un communiqué publié vendredi, l'établissement public souligne le "véritable succès" de l'exposition qui a enregistré un "chiffre de fréquentation exceptionnel dans une période habituellement creuse après l'été".
  
L'exposition devait s'arrêter initialement le 24 décembre.
  
"Jeff Koons Versailles" présente dix-sept oeuvres monumentales de l'artiste américain installées dans les appartements royaux et les jardins du domaine.
  
La venue de Koons chez le Roi-Soleil, avait suscité débats et controverse. Avant même l'ouverture, des critiques s'étaient élevées sur l'opportunité de présenter cet artiste qui mêle pop art et kitsch, dans le château de Versailles, classé au patrimoine mondial de l'Humanité.
  
Les visiteurs auront donc encore plus de temps pour découvrir "Lobster", un homard géant en aluminium, pendu dans le salon de Mars, ou "Rabbit", lapin gonflable en inox, dans le salon de l'Abondance.

Première publication : 31/10/2008

COMMENTAIRE(S)