Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Le succès permet à Koons de rester à Versailles

Texte par AFP

Dernière modification : 31/10/2008

L'exposition "Jeff Koons Versailles" est prolongée jusqu'au 4 janvier devant le succès jugé "exceptionnel" par les responsables du château de Versailles qui ont annoncé plus de 250 000 visiteurs depuis le 10 septembre.

"Jeff Koons Versailles" a attiré plus de 250.000 visiteurs depuis son ouverture le 10 septembre, un chiffre de fréquentation "exceptionnel" selon l'établissement public du musée et du domaine de Versailles qui a décidé de prolonger l'exposition jusqu'au 4 janvier.
  
Dans un communiqué publié vendredi, l'établissement public souligne le "véritable succès" de l'exposition qui a enregistré un "chiffre de fréquentation exceptionnel dans une période habituellement creuse après l'été".
  
L'exposition devait s'arrêter initialement le 24 décembre.
  
"Jeff Koons Versailles" présente dix-sept oeuvres monumentales de l'artiste américain installées dans les appartements royaux et les jardins du domaine.
  
La venue de Koons chez le Roi-Soleil, avait suscité débats et controverse. Avant même l'ouverture, des critiques s'étaient élevées sur l'opportunité de présenter cet artiste qui mêle pop art et kitsch, dans le château de Versailles, classé au patrimoine mondial de l'Humanité.
  
Les visiteurs auront donc encore plus de temps pour découvrir "Lobster", un homard géant en aluminium, pendu dans le salon de Mars, ou "Rabbit", lapin gonflable en inox, dans le salon de l'Abondance.

Première publication : 31/10/2008

COMMENTAIRE(S)