Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Raul Castro réserve sa première sortie officielle à Lula

©

Texte par AFP

Dernière modification : 31/10/2008

La première sortie officielle hors de Cuba de Raul Castro devrait être au Brésil pour le sommet des pays d'Amérique latine, a annoncé le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a annoncé vendredi que son homologue cubain Raul Castro ferait en décembre au Brésil sa première visite officielle à l'étranger, dans le cadre d'un sommet des pays d'Amérique latine.

Lula a fait cette déclaration aux côtés de Raul Castro, qui n'a fait lui aucun commentaire, peu après la signature d'un contrat de prospection pétrolière entre les sociétés d'Etat cubaine et brésilienne, Cupet et Petrobras, dans la zone économique exclusive cubaine du Golfe du Mexique.

"Enfin nous avons la joie d'apprendre que son excellence va au Brésil afin de participer à la première rencontre que les pays d'Amérique latine et des Caraïbes vont organiser sans ingérence d'aucune puissance" les 16 et 17 décembre, a dit devant la presse le président brésilien.

Si cette visite se confirmait, il s'agirait du premier séjour à l'étranger en tant que président de Raul Castro qui a succédé officiellement en février dernier à son frère Fidel, 82 ans.

Le Brésil est le deuxième partenaire commercial de Cuba, avec des échanges de 450 millions de dollars en 2007, derrière le Venezuela. Ce dernier fournit chaque jour 100.000 barils de pétrole à des prix préférentiels à l'île communiste qui produit pour sa part environ 80.000 barils de pétrole par jour.

Chef de file de la gauche radicale en Amérique latine, le président vénézuélien Hugo Chavez est le grand ami de Fidel Castro mais il serait beaucoup moins proche de Raul Castro, selon experts et diplomates.

Concernant l'accord Petrobras-Cupet, Raul Castro s'est dit persuadé que le pétrole allait jaillir de la zone économique cubaine du Golfe du Mexique "pour deux raisons, les deux autres pays du Golfe (Mexique et Etats-Unis) en ont trouvé et Petrobras a de grandes capacités".

Selon ce contrat à risque, la société brésilienne pourra prospecter pendant sept ans une zone de 1.600 km2, d'une profondeur de 500 à 1.600 mètres, a précisé à la presse Miriam Guaraciaba, porte-parole de Petrobras.

Des investissements de 8 millions de dollars sont prévus dans un premier temps, selon Mme Guaraciaba qui a ajouté que Petrobras disposerait d'un contrat d'exploitation commun avec Cupet de 25 ans si du pétrole était trouvé.

Les autorités cubaines estiment à 21 milliards de barils les réserves de pétrole non prouvées dans la zone économique du Golfe du Mexique où plusieurs sociétés étrangères font déjà de l'exploration, mais sans résultat jusqu'ici.

Les sociétés Repsol (Espagne), Norsk Hidro (Norvège), ONGC Videsh Ltd (OVL, Inde), PDVSA (Venezuela), Petroles Vietnam, et Petrona (Malaisie) disposent notamment de contrats à risque dans cette zone ouverte aux investissements depuis 1999.

Le président Lula pourrait par ailleurs être reçu par Fidel Castro, 82 ans avant de quitter le pays vendredi. Le Lider Maximo reste très influent à Cuba et auprès de la gauche en Amérique latine malgré sa "retraite médicale".

Le président brésilien est arrivé jeudi soir à Cuba en provenance du San Salvador où se déroulait le 18e Sommet ibéro-américain, mais sans la présence de Raul Castro et d'Hugo Chavez.

Première publication : 31/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)