Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Un responsable d'Al-Qaïda tué dans un raid américain

©

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 02/11/2008

Deux frappes menées, vendredi soir, par des drones américains sur des zones tribales, près de la frontière afghane, ont fait 32 morts. Un responsable d'Al-Qaïda, dont l'identité reste difficile à établir, aurait été tué dans l'attaque.

Au moins 32 insurgés, en majorité des combattants d'Al-Qaïda et des talibans, ont été tués vendredi par deux frappes de missiles américains dans deux zones tribales du Pakistan, frontalières de l'Afghanistan, selon des responsables de la sécurité.

Un important commandant du réseau Al-Qaïda y a trouvé la mort. Selon les informations de l'Agence France-Presse, cet homme de nationalité égyptienne est connu sous le nom de Abou Jihad al-Masri. Il s'appellerait en réalité Abou Sena, apparu en 2006 sur une cassette vidéo dans laquelle il affirmait que son propre groupe extrémiste, Al Jamaa Al Islamiya, avait rejoint le réseau d'Oussama ben Laden.

Les Etats-Unis ont offert une récompense d'un million de dollars pour la mort ou la capture d'Al-Masri, selon le site web Rewards for Justice du département d'Etat américain.

D'après d'autres informations obtenues par l'agence de presse Reuters, ce dirigeant tué dans les frappes américaines serait Abou Akach - de son véritable nom Abdour Rehman - un Irakien occupant un rang intermédiaire au sein d'al Qaïda.

Ces deux frappes, à quelques heures d'intervalle, sont les dernières en date d'une série de tirs de missiles qui se sont intensifiés récemment et ont tendu les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan, allié de Washington dans la "guerre contre le terrorisme".
  
Au moins 20 insurgés, principalement arabes, dont probablement un commandant d'Al-Qaïda, ont été tués dans la première frappe dans le Waziristan du Nord, selon ces responsables.
  
Deux missiles ont frappé une camionnette et une maison à l'ouest de Mir Ali, une localité de cette zone tribale frontalière de l'Afghanistan connue comme un repaire de membres d'Al-Qaïda et des talibans, ont précisé ces sources.

Première publication : 31/10/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)