Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Les All Blacks viennent à bout de l'Australie

Texte par AFP

Dernière modification : 01/11/2008

La Nouvelle-Zélande a vaincu l'Australie, au terme du dernier match de la Bledisloe Cup organisé à Hong-Kong. Menés à la mi-temps, les All Blacks sont parvenus à renverser la tendance grâce à des essais de Sivivatu et McCaw (19-14).

La Nouvelle-Zélande, déjà assurée de remporter la Bledisloe Cup qui l'oppose chaque année à l'Australie, a péniblement battu les Wallabies par 19 à 14, samedi à Hong Kong en test-match de rugby, dernière confrontation entre les deux nations avant leur tournée en Europe.
  
Cette deuxième rencontre sur terrain neutre entre les deux équipes, après la victoire de l'Australie en demi-finale du Mondial-1991 disputé en Angleterre, n'aura pas permis aux Wallabies de se venger de leur défaite en "finale" du Tri-Nations, le 13 septembre dernier à Brisbane.
  
Les Australiens, privés de nombreux joueurs cadres (Elsom, Horwill), ont pourtant pris les commandes en première période grâce à un essai de Drew Mitchell, à la conclusion d'un mouvement rendu possible par une passe suicidaire d'Ali Williams. Puis Mitchell, bien servi par Smith, doublait la mise à la 26e minute et l'ouvreur Matt Giteau assurait deux transformations excentrées.
  
Peu inspirés tout au long du premier acte, les Blacks s'en remettaient à la botte de Daniel Carter, exceptionnellement replacé au poste de premier centre pour laisser l'ouverture à Stephen Donald. La vedette néo-zélandaise réussissait trois pénalités avant la pause pour maintenir les siens au contact (9-14).
  
Mais la rencontre basculait dès la reprise avec une entame fulgurante des Néo-Zélandais, payante sur un essai de Sivivatu sur une offrande de Toeava, qui remplaçait Mulainia à l'arrière. Carter manquait la transformation avant de retrouver son poste de prédilection à l'ouverture.
  
Cette mise au point inaugurait une forte séquence de domination néo-zélandaise finalement récompensée peu après l'heure de jeu par un essai du capitaine Richie McCaw. Carter échouait une nouvelle fois à convertir l'essai mais la défense des All Blacks s'efforçait de conserver cette maigre avance.
  

Première publication : 01/11/2008

COMMENTAIRE(S)