Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

France : rencontre avec ces jeunes qui ont choisi de voter FN

En savoir plus

À L’AFFICHE !

China Moses : retour d'une princesse du swing

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, honteux et confus"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Brexit : l'exil des startups ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : Londres officialisera sa demande de divorce le 29 mars

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Référendum constitutionnel : la diaspora turque en Allemagne à l'heure du vote

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les mensonges des passeurs et une rivière ivoirienne polluée par l'orpaillage

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Thomas Friedman : "Le problème de Donald Trump, c'est qu'il n'est pas très malin"

En savoir plus

Prochaine réunion entre Américains et Nord-Coréens

Texte par REUTERS

Dernière modification : 01/11/2008

Retirée, depuis peu, de la liste noire des États terroristes, la Corée du Nord enverra, la semaine prochaine, une délégation à New York afin d'y discuter des modalités de son processus de dénucléarisation.

Des diplomates américains et nord-coréens se rencontreront la semaine prochaine à New York, a annoncé vendredi le département d'Etat sans donner de précisions sur le contenu des discussions.
 
Dans le cadre d'un accord multilatéral conclu en 2005, la Corée du Nord a accepté de renoncer à ses programmes nucléaires en échange d'incitations économiques et diplomatiques. Mais l'accord a paru compromis cette année lorsque la Corée du Nord a commencé à revenir sur le démantèlement de son réacteur nucléaire de Yongbyon.
 
Les Etats-Unis ont retiré ce mois-ci la Corée du Nord de leur liste noire du terrorisme à la suite d'un accord sur une
série de mesures de vérification du programme nucléaire de Pyongyang et sur la reprise par la Corée du Nord du démantèlement du réacteur.
 
Les mesures de vérification doivent encore être officiellement avalisées par les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie, le Japon et la Chine, les six pays signataires de l'accord de 2005.
 
Le diplomate américain Sung Kim rencontrera la semaine prochaine Ri Gun, directeur général pour les Affaires  nord-américaines au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Première publication : 01/11/2008

COMMENTAIRE(S)