Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

Prochaine réunion entre Américains et Nord-Coréens

Texte par REUTERS

Dernière modification : 01/11/2008

Retirée, depuis peu, de la liste noire des États terroristes, la Corée du Nord enverra, la semaine prochaine, une délégation à New York afin d'y discuter des modalités de son processus de dénucléarisation.

Des diplomates américains et nord-coréens se rencontreront la semaine prochaine à New York, a annoncé vendredi le département d'Etat sans donner de précisions sur le contenu des discussions.
 
Dans le cadre d'un accord multilatéral conclu en 2005, la Corée du Nord a accepté de renoncer à ses programmes nucléaires en échange d'incitations économiques et diplomatiques. Mais l'accord a paru compromis cette année lorsque la Corée du Nord a commencé à revenir sur le démantèlement de son réacteur nucléaire de Yongbyon.
 
Les Etats-Unis ont retiré ce mois-ci la Corée du Nord de leur liste noire du terrorisme à la suite d'un accord sur une
série de mesures de vérification du programme nucléaire de Pyongyang et sur la reprise par la Corée du Nord du démantèlement du réacteur.
 
Les mesures de vérification doivent encore être officiellement avalisées par les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie, le Japon et la Chine, les six pays signataires de l'accord de 2005.
 
Le diplomate américain Sung Kim rencontrera la semaine prochaine Ri Gun, directeur général pour les Affaires  nord-américaines au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Première publication : 01/11/2008

COMMENTAIRE(S)