Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

Prochaine réunion entre Américains et Nord-Coréens

Texte par REUTERS

Dernière modification : 01/11/2008

Retirée, depuis peu, de la liste noire des États terroristes, la Corée du Nord enverra, la semaine prochaine, une délégation à New York afin d'y discuter des modalités de son processus de dénucléarisation.

Des diplomates américains et nord-coréens se rencontreront la semaine prochaine à New York, a annoncé vendredi le département d'Etat sans donner de précisions sur le contenu des discussions.
 
Dans le cadre d'un accord multilatéral conclu en 2005, la Corée du Nord a accepté de renoncer à ses programmes nucléaires en échange d'incitations économiques et diplomatiques. Mais l'accord a paru compromis cette année lorsque la Corée du Nord a commencé à revenir sur le démantèlement de son réacteur nucléaire de Yongbyon.
 
Les Etats-Unis ont retiré ce mois-ci la Corée du Nord de leur liste noire du terrorisme à la suite d'un accord sur une
série de mesures de vérification du programme nucléaire de Pyongyang et sur la reprise par la Corée du Nord du démantèlement du réacteur.
 
Les mesures de vérification doivent encore être officiellement avalisées par les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie, le Japon et la Chine, les six pays signataires de l'accord de 2005.
 
Le diplomate américain Sung Kim rencontrera la semaine prochaine Ri Gun, directeur général pour les Affaires  nord-américaines au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Première publication : 01/11/2008

COMMENTAIRE(S)