Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Liban : retour sur les affrontements à Tripoli

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Barrage de Sivens : après le drame, l'instrumentalisation politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : montez à bord du navire de Frank Gehry !

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : bras de fer pour le Sénat

En savoir plus

SUR LE NET

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Fraude fiscale : 80 pays s'engagent contre le secret bancaire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La rançon de la gloire"

En savoir plus

Prochaine réunion entre Américains et Nord-Coréens

Texte par REUTERS

Dernière modification : 01/11/2008

Retirée, depuis peu, de la liste noire des États terroristes, la Corée du Nord enverra, la semaine prochaine, une délégation à New York afin d'y discuter des modalités de son processus de dénucléarisation.

Des diplomates américains et nord-coréens se rencontreront la semaine prochaine à New York, a annoncé vendredi le département d'Etat sans donner de précisions sur le contenu des discussions.
 
Dans le cadre d'un accord multilatéral conclu en 2005, la Corée du Nord a accepté de renoncer à ses programmes nucléaires en échange d'incitations économiques et diplomatiques. Mais l'accord a paru compromis cette année lorsque la Corée du Nord a commencé à revenir sur le démantèlement de son réacteur nucléaire de Yongbyon.
 
Les Etats-Unis ont retiré ce mois-ci la Corée du Nord de leur liste noire du terrorisme à la suite d'un accord sur une
série de mesures de vérification du programme nucléaire de Pyongyang et sur la reprise par la Corée du Nord du démantèlement du réacteur.
 
Les mesures de vérification doivent encore être officiellement avalisées par les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie, le Japon et la Chine, les six pays signataires de l'accord de 2005.
 
Le diplomate américain Sung Kim rencontrera la semaine prochaine Ri Gun, directeur général pour les Affaires  nord-américaines au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Première publication : 01/11/2008

COMMENTAIRE(S)