Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'abstention, un chien dans le jeu de quilles de la présidentielle ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré définitivement condamné à la prison à vie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron : la guerre des images

En savoir plus

POLITIQUE

Macron- Le Pen : deux France qui s’affrontent

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : quel bilan pour Aung San Suu Kyi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : L'art africain a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, le virtuose du flou"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : le chômage bondit à moins de quinze jours du second tour

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Show à Whirlpool"

En savoir plus

À Tokyo, la Bourse bondit de plus de 6 %

Texte par AFP

Dernière modification : 04/11/2008

Après une chute de plus de 5 % pendant le week-end, le Nikkei, principal indice boursier japonais, a repris 6,27 %, grâce notamment aux rumeurs de rachat de Sanyo par l'autre géant de l'électronic Panasonic.

Lire aussi notre dossier: "Le capitalisme mondial sur la sellette"

 

La Bourse de Tokyo a bondi de 6,27% mardi en clôture, l'indice Nikkei gagnant 537,62 points à 9.114,60 points, tiré par les actions des géants de l'électronique Panasonic et Sanyo dont les médias ont annoncé la fusion pour la fin de la semaine.
  
L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est envolé de 537,62 points à 9.11460, se remettant d'une chute de 5% subie vendredi à la veille d'un weekend prolongé.
  
L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé la journée en hausse de 43,58 points (+5,03%) à 910,70 points.
  
Le volume des transactions est resté maigre, la plupart des investisseurs se maintenant en retrait en attendant les résultats de l'élection présidentielle américaine, attendus vers le milieu de la séance de mercredi au Japon.
  
Les intervenants se sont rués sur les actions Panasonic et Sanyo, alors que la plupart des médias japonais affirment que le premier va lancer cette semaine une offre publique d'achat amicale sur le second afin de former le premier fabricant de produits électroniques japonais, devant Hitachi et Sony.
  
Les actions d'autres grands groupes exportateurs japonais ont également terminé en forte hausse, alors que le dollar demeurait mardi aux niveaux des 98-99 yens après avoir plongé à près de 90 yens il y a deux semaines.
  
Le titre Nissan a, en revanche, fortement souffert après la révision à la baisse vendredi des prévisions annuelles du groupe automobile.

Première publication : 04/11/2008

COMMENTAIRE(S)