Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Perturbateurs endocriniens: se laver tue ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat déjoué en Algérie : Constantine, la 3ème ville du pays menacée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne

En savoir plus

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

89ème cérémonie des Oscars : le gotha du cinéma mondial à l'honneur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis - Donald Trump : premier discours devant le Congrès

En savoir plus

L'écrivain américain à succès Michael Crichton est mort

Vidéo par Regane RANUCCI

Texte par REUTERS

Dernière modification : 06/11/2008

Auteur de best-sellers à répétition comme Jurassic Park, et producteur de la série télévisée à succès Urgences, Michael Crichton est mort à Los Angeles à l’âge de 66 ans des suites d'un cancer.

 

L'écrivain américain grand public Michael Crichton, auteur de dizaines de romans à succès dont "Jurassic Park", est mort à Los Angeles, en Californie, à l'âge de 66 ans, a-t-on appris mercredi auprès de sa famille.

Michael Crichton est décédé mardi "après une lutte courageuse contre le cancer", a précisé sa famille dans un communiqué.

L'écrivain était l'auteur de plus d'une dizaine de best-sellers, qui se sont vendus à plus de 100 millions d'exemplaires en 30 langues à travers le monde et est le créateur de la série télévisée "Urgences", un autre succès mondial.

Médecin, romancier et cinéaste, né le 23 octobre 1942 à Chicago (Illinois, nord), Michael Crichton était considéré comme l'inventeur du techno-roman à suspense. Il avait publié son premier best-seller alors qu'il était encore étudiant en médecine à Harvard (Massachusetts).

En 2006, son roman "Etat de peur", un pavé de 600 pages qui mettait en doute la réalité du réchauffement climatique, avait attisé la controverse sur cette question qui divise les scientifiques et la classe politique aux Etats-Unis.

Offrant tous les ingrédients du genre (action, suspense...), ce "techno-thriller" donnait le rôle du "méchant" à une organisation écologiste qui dérive vers le terrorisme, planifiant des catastrophes naturelles pour convaincre l'opinion publique de la réalité du changement climatique et lever ainsi davantage de fonds.

 

 

Première publication : 05/11/2008

COMMENTAIRE(S)