Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : au moins 18 morts dans l’attentat de Ouagadougou

En savoir plus

L'écrivain américain à succès Michael Crichton est mort

Vidéo par Regane RANUCCI

Texte par REUTERS

Dernière modification : 06/11/2008

Auteur de best-sellers à répétition comme Jurassic Park, et producteur de la série télévisée à succès Urgences, Michael Crichton est mort à Los Angeles à l’âge de 66 ans des suites d'un cancer.

 

L'écrivain américain grand public Michael Crichton, auteur de dizaines de romans à succès dont "Jurassic Park", est mort à Los Angeles, en Californie, à l'âge de 66 ans, a-t-on appris mercredi auprès de sa famille.

Michael Crichton est décédé mardi "après une lutte courageuse contre le cancer", a précisé sa famille dans un communiqué.

L'écrivain était l'auteur de plus d'une dizaine de best-sellers, qui se sont vendus à plus de 100 millions d'exemplaires en 30 langues à travers le monde et est le créateur de la série télévisée "Urgences", un autre succès mondial.

Médecin, romancier et cinéaste, né le 23 octobre 1942 à Chicago (Illinois, nord), Michael Crichton était considéré comme l'inventeur du techno-roman à suspense. Il avait publié son premier best-seller alors qu'il était encore étudiant en médecine à Harvard (Massachusetts).

En 2006, son roman "Etat de peur", un pavé de 600 pages qui mettait en doute la réalité du réchauffement climatique, avait attisé la controverse sur cette question qui divise les scientifiques et la classe politique aux Etats-Unis.

Offrant tous les ingrédients du genre (action, suspense...), ce "techno-thriller" donnait le rôle du "méchant" à une organisation écologiste qui dérive vers le terrorisme, planifiant des catastrophes naturelles pour convaincre l'opinion publique de la réalité du changement climatique et lever ainsi davantage de fonds.

 

 

Première publication : 05/11/2008

COMMENTAIRE(S)