Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

Les Bourses européennes progressent doucement

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par AFP

Dernière modification : 07/11/2008

Après les marchés asiatiques qui ont clôturé globalement en baisse, les Bourses européennes ont entamé la journée avec une légère hausse, à l'image du CAC 40. Le principal indice français gagnait 0,98 % à l'ouverture.

Les Bourses européennes ont ouvert vendredi en légère hausse, après avoir terminé en forte baisse jeudi du fait de la prévision par le Fonds monétaire international d'une récession pour l'ensemble des pays développés en 2009.
  
A la Bourse de Londres, l'indice vedette Footsie-100 gagnait 0,50% par rapport à la clôture de jeudi.
  
L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a ouvert en hausse de 0,29%, et à la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,98%.
  
Dans le sillage de la Bourse de New York, où le Dow Jones a lâché 4,85% jeudi, les places asiatiques étaient en petite forme vendredi: Tokyo a fini en baisse de 3,55%, après avoir sombré de plus de 7% en cours de séance.
  
Alors que la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre ont réduit jeudi leurs taux d'intérêt, le marché reste préoccupé par la dégradation de la conjoncture économique.
  
Dans ce contexte, les investisseurs attendent avec anxiété les statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis, publiées ce vendredi à 13H30 GMT, qui devraient confirmer l'aggravation de la situation économique.

Première publication : 07/11/2008

COMMENTAIRE(S)