Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates de l'occupation

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

Deux policiers géorgiens tués près de la frontière sud-ossète

Texte par AFP

Dernière modification : 10/11/2008

Deux policiers géorgiens auraient été tués, lundi, dans l'explosion d'une bombe alors qu'ils effectuaient une patrouille dans un village situé non loin de l'Ossétie du Sud. Tbilissi soupçonne la Russie d'être à l'origine de l'attaque.

Deux policiers géorgiens ont été tués par l'explosion d'une bombe lundi près du territoire séparatiste pro-russe d'Ossétie du Sud, a annoncé le ministère géorgien de l'Intérieur à l'AFP.

"Deux policiers géorgiens ont été tués aujourd'hui par l'explosion d'un engin non identifié au cours d'une patrouille dans le village de Dvani sous contrôle géorgien, près de l'Ossétie du Sud", a précisé un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Zourab Gvenetadze.

"Une deuxième explosion s'est produite au moment où un autre groupe de policiers géorgiens arrivait sur les lieux de l'incident. Trois ont été blessés, dont l'un grièvement", a ajouté le porte-parole.

Cette dernière a été déclenchée à distance, tandis que le type de la première explosion n'a pu être déterminé jusqu'ici, selon M. Gvenetadze.

Des responsables géorgiens soupçonnent la Russie d'être à l'origine de ces actes, les plus récents après une série d'explosions et d'échanges de coups de feu à l'intérieur et autour de l'Ossétie du Sud au cours des dernières semaines, témoins d'une tension toujours élevée dans cette région du Caucase.

Les autorités géorgiennes avaient accusé le week-end dernier des miliciens pro-russes d'Ossétie du Sud d'avoir pris le contrôle du village géorgien de Perevi, risquant de provoquer l'exode de centaines d'habitants.

Tbilissi avait tenté de reprendre le contrôle de l'Ossétie du Sud le 8 août, provoquant une intervention militaire russe en Géorgie et une guerre éclair de cinq jours. Fin août, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'autre région georgienne sécessionniste, l'Abkhazie.

En vertu d'un accord de cessez-le-feu, parrainé par l'UE, entre Russes et Géorgiens, les forces russes se sont ensuite repliées en Ossétie du Sud et en Abkhazie.

 

 

Première publication : 10/11/2008

COMMENTAIRE(S)