Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

  • Hollande : Assad "n'est pas un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Contre-offensive des pro-russes à l'Est, Kiev en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

Le plan de relance chinois dope les Bourses asiatiques

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 12/11/2008

Le plan de relance budgétaire de 586 milliards de dollars destiné à stimuler la demande intérieure de la Chine profite aux places asiatiques, dont la Bourse de Tokyo qui a terminé la séance de lundi sur un bond de 5,81 %.

Les Observateurs de FRANCE 24 : la Chine peut-elle sortir l'économie mondiale de la crise ?

 

La Bourse de New York a ouvert en forte hausse lundi, portée par le plan de relance massif annoncé par la Chine pour stimuler son économie : le Dow Jones gagnait 2,37% et le Nasdaq 1,96%.

Vers 14H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) prenait 211,79 points, à 9.155,60 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 32,35 points, à 1.679,75 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 progressait quant à lui de 2,24% (20,84 point), à 951,83 points.

Vendredi, Wall Street avait déjà rebondi après deux séances de chute, malgré l'importante dégradation du marché de l'emploi américain et des pertes abyssales de General Motors, au bord du dépôt de bilan: le Dow Jones avait gagné 2,85%, le Nasdaq 2,41% et le S&P 500 2,89%.

La Chine a annoncé dimanche un plan de relance budgétaire de 4.000 milliards de yuans (586 milliards de dollars) jusqu'à la fin 2010, visant à stimuler la demande intérieure pour parer au ralentissement de sa croissance et à la stagnation de ses exportations provoqués par la crise financière mondiale.

Cai Chingguo, auteur du livre "Chine: l’envers de la puissance" et l’un des observateurs de FRANCE 24 livre son analyse : "La Chine échappe pour l'instant au désastre parce que son système financier est moins développé que celui Etats-Unis ou des pays d'Europe. Et parce que l'Etat possède la plupart des banques et a donc pu éviter leurs faillites."

"Le plan de relance décidé par le gouvernement continue pourtant sur la même voie : la croissance économique et l'exportation à tout crin. Certains pensent pourtant que ce modèle de développement est dangereux. Tout d'abord parce qu'il néglige la demande intérieure et est donc particulièrement dépendant de l'économie mondiale."

Première publication : 10/11/2008

COMMENTAIRE(S)