Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

Obama envisage de revenir sur des décisions de Bush

Texte par AFP

Dernière modification : 10/11/2008

Dans le cadre de la transition entre les deux administrations, Barack Obama examine certaines décisions de George Bush concernant, notamment, les forages pétroliers et les cellules souches. Les deux hommes doivent se rencontrer ce lundi.

Le président élu Barack Obama examine les décisions du président George W. Bush concernant notamment les forages pétroliers et les cellules souches, et pourrait les remettre en cause une fois investi, a indiqué dimanche le chef de son équipe de transition John Podesta
   
Ces décisions sont prises en vertu du pouvoir exécutif du président, qui lui permet de ne pas en référer au Congrès, à majorité démocrate, et sont, pour certaines, en contradiction avec les positions de M. Obama.
   
"Je pense que sur la recherche sur les cellules souches, et dans un certain nombre de domaines, on voit que l'administration Bush agit énergiquement, même aujourd'hui, pour faire des choses qui ne sont pas, d'après moi, dans l'intérêt du pays", a déclaré John Podesta sur la chaîne Fox.
   
Sans préciser quelles décisions seraient remises en cause par le président élu, il a rappelé que comme "candidat, le sénateur Obama avait dit qu'il voulait que les décisions de Bush soient examinées, et qu'il déciderait lesquelles seraient conservées, lesquelles seraient abrogées et lesquelles seraient amendées".
   
Parmi les décisions de M. Bush citées par M. Podesta, figurent les avancées de l'administration Bush pour autoriser les forages en Utah (ouest) et pour limiter la recherche sur les cellules souches embryonnaires.
   
"Ils veulent faire des forages pétroliers et gaziers dans des lieux fragiles de l'Utah et ils vont essayer de le faire alors qu'ils sont sur le point de partir. Je pense que c'est une erreur", a estimé M. Podesta.

Première publication : 10/11/2008

COMMENTAIRE(S)