Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

Barack Obama souhaite la fermeture de Guantanamo

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par AFP

Dernière modification : 11/11/2008

Des conseillers de Barack Obama, nouveau président élu des États-Unis, travailleraient sur un projet de transfert des détenus de Guantanamo vers des tribunaux américains. Un premier pas vers la fermeture de la prison militaire.

Deux détenus de la base américaine de Guantanamo à Cuba, ont été transférés vers l'Algérie, a annoncé lundi le Pentagone.

"Ces détenus ont été retenus pour un transfèrement à la suite d'un processus complet de révision" des éléments de leur détention, indique le département américain de la Défense dans un communiqué, soulignant que leur transfèrement faisait "la démonstration de la volonté des Etats-Unis de ne pas garder des détenus plus longtemps que nécessaire".

Le Pentagone ne donne pas de détails sur les deux détenus transférés, sur les motifs de ce transfèrement ni sur la durée de leur détention à Guantanamo.

Le communiqué indique qu'"environ 60 détenus de Guantanamo sont éligibles pour un transfèrement ou une libération" et que "leur départ fait actuellement l'objet de discussions entre les Etats-Unis et d'autres pays".

Le Pentagone rappelle également que "depuis 2002, plus de 520 détenus ont quitté Guantanamo vers d'autres pays" et que le nombre actuel de ceux qui se trouvent toujours dans le camp est d'"environ 250".

Vingt d'entre eux sont actuellement inculpés et susceptibles de comparaître devant les commissions militaires.

Le président-élu américain Barack Obama souhaite la fermeture du camp de Guantanamo, l'un des symboles des politiques antiterroristes controversées de l'administration Bush.
 

Première publication : 11/11/2008

COMMENTAIRE(S)