Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

Barack Obama souhaite la fermeture de Guantanamo

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par AFP

Dernière modification : 11/11/2008

Des conseillers de Barack Obama, nouveau président élu des États-Unis, travailleraient sur un projet de transfert des détenus de Guantanamo vers des tribunaux américains. Un premier pas vers la fermeture de la prison militaire.

Deux détenus de la base américaine de Guantanamo à Cuba, ont été transférés vers l'Algérie, a annoncé lundi le Pentagone.

"Ces détenus ont été retenus pour un transfèrement à la suite d'un processus complet de révision" des éléments de leur détention, indique le département américain de la Défense dans un communiqué, soulignant que leur transfèrement faisait "la démonstration de la volonté des Etats-Unis de ne pas garder des détenus plus longtemps que nécessaire".

Le Pentagone ne donne pas de détails sur les deux détenus transférés, sur les motifs de ce transfèrement ni sur la durée de leur détention à Guantanamo.

Le communiqué indique qu'"environ 60 détenus de Guantanamo sont éligibles pour un transfèrement ou une libération" et que "leur départ fait actuellement l'objet de discussions entre les Etats-Unis et d'autres pays".

Le Pentagone rappelle également que "depuis 2002, plus de 520 détenus ont quitté Guantanamo vers d'autres pays" et que le nombre actuel de ceux qui se trouvent toujours dans le camp est d'"environ 250".

Vingt d'entre eux sont actuellement inculpés et susceptibles de comparaître devant les commissions militaires.

Le président-élu américain Barack Obama souhaite la fermeture du camp de Guantanamo, l'un des symboles des politiques antiterroristes controversées de l'administration Bush.
 

Première publication : 11/11/2008

COMMENTAIRE(S)