Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Kigali va émettre des mandats d'arrêt contre des Français

Vidéo par Jonathan WALSH , Laure CONSTANTINESCO

Texte par AFP

Dernière modification : 11/11/2008

Kigali s'apprête à émettre des mandats d'arrêt contre des Français mis en cause dans un rapport rwandais qui accuse la France d'avoir "participé à la mise en exécution" du génocide perpétré dans ce pays en 1994.

Le parquet général rwandais s'apprête à émettre des mandats d'arrêt contre des responsables civils ou militaires français mis en cause dans un rapport rwandais sur le rôle présumé de la France dans le génocide de 1994 au Rwanda, a-t-on appris mardi de source judiciaire rwandaise.

La justice rwandaise est en train de mettre la dernière main aux actes d'accusation contre 23 des 33 responsables civils ou militaires français mis en cause dans le rapport rendu public le 5 août, a déclaré mardi à l'AFP sous couvert d'anonymat une source au parquet général du Rwanda.

"Les actes d'accusation sont en train d'être finalisés, les mandats d'arrêt peuvent être lancés à tout moment dès maintenant", a ajouté cette source.

Dans ce rapport, Kigali avait accusé la France d'avoir "participé à la mise en exécution" du génocide perpétré dans ce pays en 1994, et réclamé que 13 hauts responsables politiques et 20 militaires français soient poursuivis.

Le génocide au Rwanda a fait, selon l'ONU, environ 800.000 morts au sein de la minorité tutsie et des Hutus modérés.

La France a reconnu des "erreurs" dans sa politique rwandaise, mais a toujours récusé les accusations lui faisant porter une responsabilité dans les massacres.

Cette annonce survient alors que des manifestations se déroulent depuis lundi à Kigali pour protester contre l'arrestation dimanche en Allemagne de la directrice du protocole d'Etat rwandais, Rose Kabuye, en vertu d'un mandat d'arrêt émis par la France.
 

Première publication : 11/11/2008

COMMENTAIRE(S)