Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

FOCUS

Chute des prix du pétrole : les pays du Golfe face à une austérité jamais connue

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Lui, candidat"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Hollande est-il un homme de gauche ?

En savoir plus

Un travailleur humanitaire américain tué à Peshawar

Vidéo par Matthieu MABIN

Texte par AFP

Dernière modification : 12/11/2008

Des hommes armés ont tendu, mercredi, une embuscade mortelle à un responsable humanitaire américain et son chauffeur à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, où l'armée et les forces américaines combattent des talibans.

Un Américain travaillant pour une organisation humanitaire des Etats-Unis, ainsi que son chauffeur pakistanais, ont été tués mercredi dans une embuscade au passage de leur voiture à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé l'ambassade américaine à l'AFP.

Cette attaque est survenue dans un quartier proche du centre de cette mégalopole située non loin des zones tribales du nord-ouest, où l'armée pakistanaise, mais aussi les forces américaines basées dans l'Afghanistan voisin par le biais de tirs de missiles quasi-quotidiens, combattent des talibans proches d'Al-Qaïda.

"Je confirme qu'un Américain et son chauffeur pakistanais ont été tués dans l'attaque", a annoncé à l'AFP Wes Robertson, porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Islamabad.

Peu avant, la police avait indiqué qu'un étranger et son chauffeur, travaillant pour une organisation humanitaire américaine, avaient été tués dans une embuscade par des inconnus, au passage de leur voiture dans un quartier proche de l'Université de Peshawar. Mais elle n'avait pas révélé la nationalité de la victime étrangère.

Le porte-parole américain n'a pas révélé le nom de l'organisation humanitaire pour laquelle travaillaient les victimes, mais un haut responsable de la sécurité à Peshawar a assuré que l'Américain dirigeait le FATA Developpement Programme (FDP), un fond d'aide au développement des Zones tribales administrées par les autorités fédérales (dont le sigle, en anglais est FATA). Ce fonds est financé par les Etats-Unis.

"Il se rendait à son bureau, dans la zone de l'université, et c'est là qu'est survenue l'attaque", a expliqué un responsable du FDP, qui a requis l'anonymat. Le nom de la victime n'a pas encore été révélé.

Première publication : 12/11/2008

COMMENTAIRE(S)