Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

Un travailleur humanitaire américain tué à Peshawar

Vidéo par Matthieu MABIN

Texte par AFP

Dernière modification : 12/11/2008

Des hommes armés ont tendu, mercredi, une embuscade mortelle à un responsable humanitaire américain et son chauffeur à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, où l'armée et les forces américaines combattent des talibans.

Un Américain travaillant pour une organisation humanitaire des Etats-Unis, ainsi que son chauffeur pakistanais, ont été tués mercredi dans une embuscade au passage de leur voiture à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé l'ambassade américaine à l'AFP.

Cette attaque est survenue dans un quartier proche du centre de cette mégalopole située non loin des zones tribales du nord-ouest, où l'armée pakistanaise, mais aussi les forces américaines basées dans l'Afghanistan voisin par le biais de tirs de missiles quasi-quotidiens, combattent des talibans proches d'Al-Qaïda.

"Je confirme qu'un Américain et son chauffeur pakistanais ont été tués dans l'attaque", a annoncé à l'AFP Wes Robertson, porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Islamabad.

Peu avant, la police avait indiqué qu'un étranger et son chauffeur, travaillant pour une organisation humanitaire américaine, avaient été tués dans une embuscade par des inconnus, au passage de leur voiture dans un quartier proche de l'Université de Peshawar. Mais elle n'avait pas révélé la nationalité de la victime étrangère.

Le porte-parole américain n'a pas révélé le nom de l'organisation humanitaire pour laquelle travaillaient les victimes, mais un haut responsable de la sécurité à Peshawar a assuré que l'Américain dirigeait le FATA Developpement Programme (FDP), un fond d'aide au développement des Zones tribales administrées par les autorités fédérales (dont le sigle, en anglais est FATA). Ce fonds est financé par les Etats-Unis.

"Il se rendait à son bureau, dans la zone de l'université, et c'est là qu'est survenue l'attaque", a expliqué un responsable du FDP, qui a requis l'anonymat. Le nom de la victime n'a pas encore été révélé.

Première publication : 12/11/2008

COMMENTAIRE(S)