Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Un travailleur humanitaire américain tué à Peshawar

©

Vidéo par Matthieu MABIN

Texte par AFP

Dernière modification : 12/11/2008

Des hommes armés ont tendu, mercredi, une embuscade mortelle à un responsable humanitaire américain et son chauffeur à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, où l'armée et les forces américaines combattent des talibans.

Un Américain travaillant pour une organisation humanitaire des Etats-Unis, ainsi que son chauffeur pakistanais, ont été tués mercredi dans une embuscade au passage de leur voiture à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé l'ambassade américaine à l'AFP.

Cette attaque est survenue dans un quartier proche du centre de cette mégalopole située non loin des zones tribales du nord-ouest, où l'armée pakistanaise, mais aussi les forces américaines basées dans l'Afghanistan voisin par le biais de tirs de missiles quasi-quotidiens, combattent des talibans proches d'Al-Qaïda.

"Je confirme qu'un Américain et son chauffeur pakistanais ont été tués dans l'attaque", a annoncé à l'AFP Wes Robertson, porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Islamabad.

Peu avant, la police avait indiqué qu'un étranger et son chauffeur, travaillant pour une organisation humanitaire américaine, avaient été tués dans une embuscade par des inconnus, au passage de leur voiture dans un quartier proche de l'Université de Peshawar. Mais elle n'avait pas révélé la nationalité de la victime étrangère.

Le porte-parole américain n'a pas révélé le nom de l'organisation humanitaire pour laquelle travaillaient les victimes, mais un haut responsable de la sécurité à Peshawar a assuré que l'Américain dirigeait le FATA Developpement Programme (FDP), un fond d'aide au développement des Zones tribales administrées par les autorités fédérales (dont le sigle, en anglais est FATA). Ce fonds est financé par les Etats-Unis.

"Il se rendait à son bureau, dans la zone de l'université, et c'est là qu'est survenue l'attaque", a expliqué un responsable du FDP, qui a requis l'anonymat. Le nom de la victime n'a pas encore été révélé.

Première publication : 12/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)