Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Un travailleur humanitaire américain tué à Peshawar

Vidéo par Matthieu MABIN

Texte par AFP

Dernière modification : 12/11/2008

Des hommes armés ont tendu, mercredi, une embuscade mortelle à un responsable humanitaire américain et son chauffeur à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, où l'armée et les forces américaines combattent des talibans.

Un Américain travaillant pour une organisation humanitaire des Etats-Unis, ainsi que son chauffeur pakistanais, ont été tués mercredi dans une embuscade au passage de leur voiture à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé l'ambassade américaine à l'AFP.

Cette attaque est survenue dans un quartier proche du centre de cette mégalopole située non loin des zones tribales du nord-ouest, où l'armée pakistanaise, mais aussi les forces américaines basées dans l'Afghanistan voisin par le biais de tirs de missiles quasi-quotidiens, combattent des talibans proches d'Al-Qaïda.

"Je confirme qu'un Américain et son chauffeur pakistanais ont été tués dans l'attaque", a annoncé à l'AFP Wes Robertson, porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Islamabad.

Peu avant, la police avait indiqué qu'un étranger et son chauffeur, travaillant pour une organisation humanitaire américaine, avaient été tués dans une embuscade par des inconnus, au passage de leur voiture dans un quartier proche de l'Université de Peshawar. Mais elle n'avait pas révélé la nationalité de la victime étrangère.

Le porte-parole américain n'a pas révélé le nom de l'organisation humanitaire pour laquelle travaillaient les victimes, mais un haut responsable de la sécurité à Peshawar a assuré que l'Américain dirigeait le FATA Developpement Programme (FDP), un fond d'aide au développement des Zones tribales administrées par les autorités fédérales (dont le sigle, en anglais est FATA). Ce fonds est financé par les Etats-Unis.

"Il se rendait à son bureau, dans la zone de l'université, et c'est là qu'est survenue l'attaque", a expliqué un responsable du FDP, qui a requis l'anonymat. Le nom de la victime n'a pas encore été révélé.

Première publication : 12/11/2008

COMMENTAIRE(S)