Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Manuel Valls annonce la candidature de Ségolène Royal à la tête du PS

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par AFP

Dernière modification : 15/11/2008

Ségolène Royal a mandaté le député Manuel Valls, proche d'elle, pour annoncer sa candidature au poste de premier secrétaire du PS. Par ailleurs, son rival Bertrand Delanoë a indiqué qu'il ne soutiendrait ni Benoit Hamon ni Martine Aubry.

Regardez notre reportage "Les militants socialistes sortent Ségolène Royal de leurs chapeaux"

Lisez notre article "
Hamon craint que Royal ne propose un compromis mou"

Regardez l'émission Politiques avec Benoît Hamon en cliquant ici

 


Ségolène Royal est candidate au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste, a annoncé vendredi à la presse un de ses proches, le député Manuel Valls, qu'elle avait chargé de faire cette annonce, en marge du congrès de Reims.
  
"Avec beaucoup d'émotion, avec beaucoup de gravité, parce que ce qui se joue à l'occasion de ce congrès est important, Ségolène Royal a accepté cet engagement", a déclaré M. Valls.
  
"C'est un honneur pour elle, elle le conçoit comme un instant de gravité, de responsabilité car elle est profondément attachée au Parti socialiste, à ses militants, parce qu'elle veut l'ouvrir, elle veut le moderniser", a déclaré le député.
  
M. Valls a précisé que Mme Royal avait donné son accord pour être candidate après une proposition en ce sens faite lors de l'assemblée des partisans de sa motion par le numéro deux du parti, François Rebsamen.
  
Si Ségolène Royal est élue par l'ensemble des militants jeudi prochain, comme le prévoient les statuts du PS, une fonction de premier secrétaire délégué sera créé, qui sera confiée à l'eurodéputé Vincent Peillon, a précisé M. Valls.
  
M. Royal entend en effet diriger le parti, sans entrer dans sa gestion au quotidien.

Première publication : 14/11/2008

COMMENTAIRE(S)