Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Les ténors du PS ne parviennent pas à trouver un accord

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par AFP

Dernière modification : 16/11/2008

Faute d'accord entre les ténors du parti, le congrès de Reims devrait s'achever sans synthèse. Les militants socialistes ont rendez-vous le 20 novembre pour un vote dans toutes les sections, pour élire leur nouveau chef.

Regardez notre reportage "Les militants socialistes sortent Ségolène Royal de leurs chapeaux"

Lisez notre article "
Hamon craint que Royal ne propose un compromis mou"

Regardez l'émission Politiques avec Benoît Hamon en cliquant ici

 

Les chefs de file du PS ne sont parvenus à aucun accord sur l'orientation politique du parti et le nom du Premier secrétaire, lors d'une réunion cruciale du Congrès de Reims, dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé deux d'entre eux, Martine Aubry et Benoît Hamon.
   
La commission des résolutions, qui est chargée de faire la synthèse entre les différentes motions au Congrès, "n'est pas parvenue à dégager autour de Ségolène Royal une synthèse", a affirmé Benoît Hamon.
   
"Elle n'est pas parvenue davantage à ce stade à dégager de rassemblement" entre les trois autres principales motions (celles de Bertrand Delanoë, de Martine Aubry et de Benoit Hamon), a-t-il ajouté.
   
Confirmant cet échec, Martine Aubry, interrogée pour savoir si elle se porterait malgré tout candidate au poste de Premier secrétaire, comme le sont déjà Ségolène Royal et Benoît Hamon, a esquivé la réponse.
   
Harlem Désir, lieutenant de M. Delanoë, a relevé que le PS se trouvait "dans une situation inédite, qui ne s'est jamais produite".
   
Après l'échec en Commission des résolutions, "nous (le PS) n'avons pas de majorité". "Un premier secrétaire va être élu sans être soutenu par une majorité, dans l'immédiat", a-t-il dit.
   
Les militants socialistes ont rendez-vous jeudi prochain pour un vote dans toutes les sections, pour élire leur nouveau chef. Ils devront donc choisir entre au moins deux candidats (Ségolène Royal et Benoit Hamon), et peut-être trois, voire quatre.
   
Benoît Hamon a précisé cependant ultérieurement qu'"il est possible qu'entre nous et la motion D (Aubry), quelque chose se passe dans les 48 heures, la question est de savoir si Martine Aubry me soutient ou pas".
   
Harlem Désir a confirmé cette perspective: "il semble que les motions C (Hamon), et D envisagent de présenter un candidat commun".
   
Autre signe dans ce sens, Mme Aubry a précisé qu'il n'y avait pas d'accord à Reims "pour l'instant", ajoutant: "On va essayer de trouver un accord".
   
M. Désir a indiqué implicitement que la motion Delanoë ne présenterait pas de candidat. "Il n'y a pas de raison de présenter un candidat s'il n'est pas porté par une majorité", a estimé l'eurodéputé.
   
Le maire de Paris n'est pas apparu devant la presse.
   
"Nous sortons du congrès comme on y est rentré", a déclaré pour sa part Michel Sapin, proche de Bertrand Delanoë.

Première publication : 16/11/2008

COMMENTAIRE(S)