Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Ricardo Ricco conteste sa condamnation pour dopage

Texte par AFP

Dernière modification : 17/11/2008

Ricardo Ricco a fait appel de sa suspension d'une durée de deux ans pour dopage sur le dernier Tour de France. Le cycliste italien estime que ses aveux doivent être considérés comme des circonstances atténuantes.

Le cycliste italien Ricardo Ricco, suspendu deux ans en raison d'un contrôle positif à la CERA (une EPO retard) sur le dernier Tour de France, a déposé un appel devant le Tribunal arbitral du sport a annoncé le TAS lundi.
  
Ricco conteste le fait que le Comité olympique italien (CONI), qui l'a sanctionné le 2 octobre dernier, n'ait pas considéré comme circonstances atténuantes ses aveux et sa collaboration avec les instances disciplinaires et réclame une réduction de sa suspension.
  
Le TAS, conformément à ses propres règles, a quatre mois pour statuer sur le cas.
  
Ricco a été suspendu par le CONI jusqu'au 30 juillet 2010: il a respectivement écopé de 18 mois pour son contrôle positif et de six mois supplémentaires pour avoir eu des contacts avec le docteur Carlo Santuccione, soupçonné de pratiques dopantes à l'origine de l'enquête "Oil for drugs".
  
Le CONI a seulement retenu les circonstances atténuantes pour la première infraction.
  
Ricco, 24 ans, a été contrôlé positif le 8 juillet à la CERA, une EPO retard qui n'avait jamais été détectée jusqu'alors. Licencié lors de la révélation de son contrôle, le 18 juillet, par son équipe (Saunier Duval), Ricco avait d'abord nié les faits avant de les reconnaître le 30 juillet devant le parquet antidopage du CONI.

Première publication : 17/11/2008

COMMENTAIRE(S)