Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

SCIENCES

La course à l'iPhone s'intensifie

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 17/06/2009

L'un des plus importants constructeurs de smartphones au monde, RIM, lance le Storm, un nouveau téléphone portable qui entend profiter de l'engouement suscité par les mobiles à écran tactile pour concurrencer l'iPhone.

La chasse à l’iPhone d’Apple s’intensifie en cette période de fêtes de fin d’année. L’un des concurrents les plus attendus est le nouveau et premier modèle à écran tactile de RIM (Research In Motion), le BlackBerry Storm. Déjà disponible au Royaume-Uni, il sort le 19 novembre en France et deux jours plus tard aux Etats-Unis.

 

Parmi la horde de prétendants qui entendent détrôner Apple de sa place de leader, RIM apparaît comme l’un des plus sérieux. Au dernier trimestre, 6,1 millions de BlackBerry se sont vendus dans le monde (soit un peu moins que les 6,8 millions d’iPhone qui ont trouvé acquéreur).

 

Mimétisme

 

De fait, Storm souhaite séduire le même public. Aux Etats-Unis, grâce à un rabais concédé par l’opérateur Verizon Wireless, l’appareil sera vendu à 200 dollars, soit le prix de l’iPhone. Au Royaume-Uni, Vodafone offre le téléphone aux clients qui souscrivent un abonnement de deux ans pour au moins 35 livres par mois (56 euros).

 

Storm fournit un accès à l’Internet haut-débit mobile (ce que l’on appelle le réseau 3G), dispose d’une suite d’applications accompagnée d’un appareil photo, d’un GPS ou encore d’un navigateur Internet. RIM pousse le mimétisme jusqu’à proposer une boutique d’applications en ligne qui n’est pas sans rappeler l'AppStore d'Apple.

 

Forteresse iPhone

 

Pour l’heure, l’iPhone a bien résisté aux attaques de la concurrence sur le marché des smartphones (téléphones fonctionnant comme des petits ordinateurs) à écran tactile et reste le premier en termes de volume.

 

LG, premier constructeur à avoir intégré un tel écran à ses terminaux, n’a pas encore réussi à prendre la forteresse iPhone d’assaut et vient de sortir un nouveau modèle, le Renoir, qui intègre un appareil photo doté d’une résolution record de 8 millions de pixels.


HTC, deuxième sur le marché avec 20,6% des parts de marché, a lancé en septembre son Touch Diamond en espérant que la fonction visualisation en 3D de l’écran fasse recette. Le Coréen est aussi le constructeur du premier portable en partenariat avec Google, le G1, qui peut faire de l’ombre - sur le plan de la notoriété en tout cas - à l’iPhone.

 

De son côté, le numéro un du marché des téléphones portables, Nokia assure que son smartphone à écran tactile sortira en 2009.

 

Cette folie des sorties tous azimuts n’est pas dû au hasard : une récente étude Nielsen a révélé qu’au moins 30% des détenteurs de smartphones envisagent de changer de modèle dans l’année qui vient.
 

 

Première publication : 18/11/2008

COMMENTAIRE(S)