Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadoudou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Le procès Politkovskaïa finalement à huis clos

Texte par AFP

Dernière modification : 19/11/2008

Le procès des meurtriers présumés d'Anna Politkovskaïa, qui devait être ouvert au public, se tient finalement à huis clos, à la demande des jurés. Les quatre accusés ont choisi de plaider non coupable, selon un de leurs avocats.

Le procès des participants présumés au meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa se tiendra à huis-clos, a annoncé mercredi le juge du tribunal militaire de Moscou, revenant sur sa décision initiale de tenir des audiences ouvertes au public.
   
"Désormais le procès se tiendra à huis-clos. La décision est prise", a déclaré le juge Evguéni Zoubov au tribunal militaire de Moscou où s'est ouvert lundi le procès.
   
"Il en va de la sécurité des participants au procès et de leurs proches", a-t-il ajouté.
   
Les proches d'Anna Politkovskaïa réclamaient un procès public. "Bien sûr que nous n'aimons pas le huis-clos, c'est mauvais. Il n'y a rien de mal à avoir des journalistes ici", a déclaré son fils, Ilia Politkovski.
   
"Je suis très déçue. Je pense que ce procès aurait dû être public comme tous les procès et parce qu'elle était un personnage public et que le public devrait connaître les circonstances de sa mort", a ajouté l'avocate de la famille Karinna Moskalenko.
   
Le rédacteur en chef du bi-hebdomadaire Novaïa Gazeta où Anna Politkovskaïa travaillait, Dmitri Mouratov, a qualifié de "honte" la décision du tribunal. "C'est une décision honteuse, de couloir, prise en petit comité. C'est terrible", a-t-il dit.
   
"Nous aurons notre (propre) procès dans les pages du journal. Une telle décision a été prise parce que les jurés refusaient de siéger en présence de la presse. Il n'y avait aucune menace", a affirmé M. Mouratov sur la radio Echo de Moscou.
   
Seuls des seconds couteaux comparaissent devant les juges, le commanditaire et le tireur n'ayant jamais été arrêtés.
   
Outre l'agent du FSB Pavel Riagouzov, soupçonné d'avoir fourni l'adresse de la journaliste, deux frères tchétchènes, Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov, sont jugés pour avoir la surveillance de la victime, ainsi qu'un membre de la police criminelle, Sergueï Khadjikourbanov.
   
La journaliste, une des rares à avoir continué à couvrir le conflit en Tchétchénie au début des années 2000 et à dénoncer les atteintes aux droits de l'Homme en Russie, a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou.

Première publication : 19/11/2008

COMMENTAIRE(S)