Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

L'UE prépare un plan de relance de 130 milliards, selon Berlin

©

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par AFP

Dernière modification : 20/11/2008

Le ministre allemand de l'Économie, Michael Glos, annonce que les Vingt-Sept préparent un plan de relance d'un montant d'environ 130 milliards d'euros. Mais à Bruxelles, la Commission affirme qu'il n'y a pas encore d'accord sur le montant.

La Commission européenne prévoit un plan de relance de la croissance de 130 milliards d'euros, a affirmé mercredi une porte-parole du ministre allemand de l'Economie Michael Glos.
   
"Cela représente 1% du Produit intérieur brut de chaque Etat membre", a indiqué cette porte-parole. Pour l'Allemagne, "cela signifie un montant de 25 milliards d'euros", a-t-elle ajouté.
   
L'effort doit être partagé entre des fonds européens et des contributions directes des Etats membres.
   
La Commission européenne doit présenter son plan mercredi prochain.
   
"Il est prématuré de discuter de la taille et de l'orientation détaillée de ce paquet, parce que le travail préparatoire est toujours en cours, et il n'y a pas encore eu une décision politique définitive sur la taille de l'effort et sur les orientations", a dit à l'AFP à Bruxelles Johannes Laitenberger, porte-parole de l'exécutif européen.
   
Le porte-parole du gouvernement allemand, Ulrich Wilhelm, a d'ores et déjà demandé que soit pris en compte dans le calcul de Bruxelles l'effort déjà fourni par l'Allemagne, qui vient de lancer un programme de mesures de soutien à la conjoncture représentant 32 milliards d'euros sur deux ans.
   
"Il n'est pas imaginable que notre propre programme ne soit pas pris en compte" dans les calculs de Bruxelles, a-t-il dit au Financial Times Deutschland à paraître jeudi.
   
Les appels à une relance budgétaire énergique se multiplient en Europe face à la dégradation rapide de la conjoncture, mais certains Etats membres ne disposent que de marges de manoeuvres réduites, et le budget européen lui-même ne peut fournir qu'une contribution modeste.
   
La Commission devrait surtout proposer des redéploiements de fonds ou crédits déjà programmés. Certains programmes d'investissement pourraient aussi être accélérés, notamment dans le cadre des aides de l'UE aux régions défavorisées.
   
Le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, a proposé que Bruxelles émette "des obligations en euros" pour financer des projets d'infrastructure (routes, chemins de fer, distribution d'énergie).

Première publication : 19/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)